“Marcher dans la nature, c’est comme se trouver dans une immense bibliothèque où chaque livre ne contiendrait que des phrases essentielles…” Christian Bobin

Nouvelle randonnée au compteur: la Croix du Pic de las Feixes. Le sentier se démarre depuis le village de Joch situé dans le Bas-Conflent. Au programme, un magnifique panorama sur la plaine de Vinça, la vallée de la têt, le bas Conflent, sur notre Canigou et même la Méditerranée si vous êtes chanceux. Que de beaux reliefs pour notre plus grand plaisir. Mais, avant de partir à la conquête de cette croix, laissez moi vous en dire un peu plus…

INFOS PRATIQUES

Temps: 3h30 aller/retour | Distance: 7.5 kilomètres | Dénivelé: 598 mètres

  • Comment se rendre à Joch depuis Perpignan ? Prenez la route jusqu’à Vinça. Traversez le village et suivez les panneaux qui indiquent Joch. Comptez environ trente minutes de route.
  • Pour vous garer au village, il y a deux possibilités: soit vous choisissez le parking qui se trouve à l’entrée du village sur votre droite soit vous montez jusqu’au parking du jardin panoramique.
  • La randonnée est d’un niveau moyen. Bien sûr ce n’est que mon avis, certains pourraient la trouver facile, d’autres très difficile. Je la classe dans les moyennes, car il y a quand même une belle montée en jeu.
  • Ce sentier est balisé mais, soyez vigilants car ce n’est pas toujours très flagrant.
  • Peut on faire cette randonnée avec des enfants? Je vous avoue que ça grimpe quand même pas mal. Si vos enfants adorent la randonnée pourquoi pas mais, s’ils n’aiment pas ça, je ne vous la conseille pas du tout.
  • J’ai suivi l’itinéraire de RandoGps.net , ils proposent une trace GPS pour les intéressés.

RÉCIT DE LA RANDONNÉE

Nous décidons tout d’abord de flâner dans le village pour se dégourdir les jambes et y découvrir quelques merveilles. On s’infiltre doucement dans les ruelles jusqu’à atteindre le Jardin panoramique. Passez devant la Mairie et le lavoir puis tourner ensuite sur la rue de droite appelée « Carrer del Castell ».

Une fois à ce jardin, on profite d’une jolie vue sur Joch avec en prime sa petite table d’orientation.

Nous sommes déjà dépaysé par les lieux. Joch sait parfaitement comment nous charmer. Tout en délicatesse et en légèreté. Nous sommes sur un petit nuage. Toutes les bonnes ondes sont attrapées ? alors dirigez vous derrière la grosse étoile (elle se voit bien) pour rejoindre le début de la randonnée. Il n’y a pas de panneaux de départ donc voici une photo qui indique le chemin exact à emprunter…

Continuer ensuite sur quelques mètres où vous tomberez sur un oratoire…

Deux chemins s’offrent maintenant à vous. Prenez celui de droite comme l’indique ma photo. Cette randonnée suit un chemin de croix et vous allez rencontrer la première des 14 suivantes. Elles sont numérotées et sont vos repères durant toute la balade. Après avoir croisé la première croix, un petit chemin se trouvera sur votre gauche. Faites attention, nous l’avons raté. Un balisage orange est marqué au sol, mais il peut passer facilement à la trappe.

Maintenant que vous êtes sur le bon itinéraire, les cuisseaux vont pouvoir travailler dur ! Il faut désormais rester motivés et garder la foi, car nous grimpons un long moment jusqu’à atteindre la dernière des 14 croix. On se surpasse et ça fait un bien fou au moral. Plus vous prendrez de la hauteur, plus la randonnée devient magnifique. La dernière croix finira par apparaître au loin tel un oasis dans le désert. Il nous tarde d’y arriver !

Une vue unique nous suit tout le long du sentier. Le lac de Vinça, les Madres et bien d’autres reliefs époustouflants. Nous arrivons même à apercevoir Eus et Prades jusqu’à la méditerranée. De quoi en prendre plein les yeux…

Ca y est la 9 ème croix fait son apparition, il ne nous reste plus grand chose à tirer avant de crier victoire. Vous tenez le bon bout, le sommet est bientôt à vos pieds. Les dernières minutes sont les plus difficiles, mais le réconfort est bientôt là. La croix apparaît enfin à travers les feuillages….

Une immense joie nous envahit. Nous sommes fiers de nous. Les sommets ont vraiment l’art de nous rendre heureux alors nous profitons de ce beau moment comme si c’était le dernier.

« Il fait bon partout où l’on respire l’air de la liberté… » Emilie Leclercq

Depuis la croix, nous ne voyons pas le Pic du Canigou. Il faut crapahuter un peu plus haut pour avoir droit à cette sacré jolie vue qu’aucun Catalan ne dénigrera…

Le retour se fait par le même itinéraire. Nous quittons cet endroit avec une pointe de nostalgie, mais emportons avec nous tous ces beaux souvenirs. Il faut bien fermer un chapitre pour en ouvrir d’autres n’est ce pas ?

Belle randonnée à tous ! 

Share: