Hébergements insolites & nature en Ardèche

« Le bien-être s’épanouit dans la convivialité… »

Après la découverte de notre séjour au cœur de l’Ardèche, parlons des hébergements insolites qui ont fait chavirer mon petit cœur. C’est à la suite d’un blog trip dans les terres secrètes Ardéchoises aux côtés de l’Ardèche Buissonnière & l’ADT que j’ai eu l’opportunité de découvrir ces lieux attachants et chaleureux. Belles rencontres, tables généreuses & nature à perte de vue… Nous avons eu les clés du bonheur entre nos mains et je vous les confie à mon tour… ???

LES HÉBERGEMENTS INSOLITES EN ARDÈCHE

« Tout bonheur non partagé, n’est pas un vrai bonheur… »

Les bivouacs du Mas de Champel

Commençons par les bivouacs du Mas de Champel, un surprenant mélange entre bivouac et cabane. Quand j’ai vu ces petites tentes suspendues, c’était une évidence, il fallait que je passe la nuit ici. En effet, le feeling s’est fait naturellement, un véritable coup de foudre. Chaque cabane est équipé d’un matelas confortable, d’une petite lampe de chevet et d’une prise pour brancher son téléphone. Un bivouac de luxe pour un séjour qui sort de l’ordinaire.

Des bivouacs, mais pas que…

Le Mas de Champel propose différents types d’hébergements insolites accessibles à tous les budgets. Cottages, tipis ou tentes safari, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Après une bonne douche bien méritée, nous nous rendons au restaurant du camping en mode décontractée. Au programme, mojitos et gratin de ravioles au bleu, nous ne pouvions pas rêver mieux. Rien qu’avec ces deux petits délices, nous avons passé une soirée mémorable à nous raconter nos plus folles histoires. Nous rejoignons ensuite nos lits, comme si nous étions seules au monde. On oublie rapidement que nous sommes dans un camping.

Informations pratiques

  • Site internet : le Mas de Champel.
  • Retrouvez les grilles tarifaires ici. Les tarifs varient selon les saisons.
  • Que faire autour du Mas de Champel ? Vous êtes situés à Ollières-sur-Eyrieux. Top départ de nombreuses activités. Il est possible, depuis cet endroit, de faire du kiki vélo bleu sur la Dolce via jusqu’à la Voulte-sur-Rhône (20 kilomètres). Vous pouvez également vous lancer dans une séance de canoë ou d’Aquarock. Myriam vous détaillent les nombreuses possibilités sur son blog Mymyroadtrip.

Une nuit au château de Liviers

Imaginez du cachet, des secrets à dénicher, des jeux en bois et un vaste jardin où les chats vivent comme des rois.. ça vous parle ? Mon esprit, lui, s’en souvient encore. Il se souvient de ces beaux géraniums, de ces œuvres d’art qui racontent une histoire et de ce lit bien trop douillet. Je sens encore les effluves de bonheur volaient autour de nous. Un lieu de caractère et de partage, 14 hectares où il fait bon de se perdre.

Au plus près de la convivialité…

Une soirée chaleureuse…

Quand la nuit tombe, nous prenons le temps d’admirer un merveilleux coucher de soleil sur la vallée et ses beaux reliefs. Un moment privilégié que nous savourons toutes ensemble. Nous prenons ensuite place autour de la table pour déguster un bon repas avec notre hôte, Jean-Luc. Il nous raconte toutes les histoires du château, de sa vie et les belles rencontres qu’il a fait grâce à ce lieu insolite. Des souvenirs planent au dessus sa tête et c’est beau à écouter. L’air est frais, mais notre cœur, lui, est chaud comme un marron grillé.

« La Table c’est l’endroit de détente et de convivialité par excellence… C’est pourquoi, il faut également utiliser son imagination pour venir compléter les efforts de la cuisine… » Bernard Loiseau

Un dernier sourire et nous prenons la direction de notre nid douillet. C’est alors que la phrase « Dormir dans les bras de Morphée » prend tout son sens.

Un petit-déjeuner nostalgique

Au réveil, Jean-Luc nous attend dans sa cuisine atypique pour une invitation à la gourmandise. Il n’est même pas 8 heures du matin que nous dégainons déjà nos appareils photo pour capturer cet instant de vie. Confiture gratte-cul, pains grillés, café… Un réveil en douceur où plane déjà un air de nostalgie. Nous nous sentons tellement bien chez Jean-Luc que nous n’avons plus envie de repartir. Il n’a pas eu besoin de sortir tout un orchestre pour nous épater, bien au contraire, nous étions dans un petit cocon de douceur et de simplicité. Des hébergements insolites comme ceux-là, on en redemande !

Informations pratiques

  • Site internet : le château de Liviers.
  • Le tarif des chambres varient entre 81 à 93 euros la nuitée. Jean-Luc propose des gîtes ruraux le week-end pour 6 à 8 personnes, un gîte d’étape à 27 euros la nuit ainsi qu’une partie camping avec un emplacement  à 17 euros. Une gamme de prix qui s’adapte autant aux petits qu’aux grands budgets. C’est pour cela qu’on retrouve autant de choix niveau hébergement, pour que chacun ait sa place et collectionne de beaux souvenirs.
  • Que visiter autour du Château de Liviers ? Privas et son Montoulon, l’usine de Clément Faugier, Coux petit village typique, Vallon-Pont-d’Arc ou la Voulte-Sur-Rhône.

Le domaine du Clap

Pour ce dernier hébergement insolite en Ardèche, nous prenons la direction du domaine du Clap. Ce château du XVème siècle a été transmis de génération en génération depuis 1830. Rénové, puis agrandi au XIXème siècle, il est aujourd’hui, devenu un superbe éco-gîte où André nous accueille à bras ouvert. Quand nous l’écoutons, nous prenons conscience que cette bâtisse est vraiment un lieu unique que nous ne sommes pas prêtes d’oublier…

Que la visite commence ! Nous prenons plaisir à découvrir les différentes pièces de vie, toutes chaleureuses et conviviales. Les chambres sont spacieuses et toutes rénovées avec une douche à l’italienne qui n’a rien à envier aux plus grands hôtels. Quant à la cuisine de notre hôte, il a su nous emporter dans le paradis des saveurs. Lasagnes maison & moelleux à la châtaigne. Je peux vous assurer que mes papilles s’en souviennent encore.

L’anecdote insolite du soir…

Avant de partir dormir à l’heure des poules, Myriam toque à ma porte et me prie de la sauver. En effet, une belle araignée se la coulait douce sur la porte des toilettes. En temps normal, je n’ai pas peur des araignées, mais là, je dois avouer qu’elle était plutôt balaise. La super héros que je suis, décide de se porter volontaire pour se débarrasser de cette bestiole. Une anecdote plutôt comique que nous classons désormais dans le dossier des incontournables. Qui dit hébergement en pleine nature, dit aussi belles surprises.

Je ne peux pas vous quitter, sans vous parler de ces deux jolies boules de poils, qui posaient tels des tops model. Ce domaine, c’est aussi le paradis du chat. Je suis certaine qu’ils parcourent toute cette belle nature comme des petits fous. À leur place, j’en profiterais tout autant.

Les informations pratiques

  • Site internet: Le Domaine du Clap
  • Les tarifs varient entre 62 à 70 euros la nuit avec petit déjeuner.
  • Prévoyez du liquide, car il n’est pas possible de payer par carte bancaire.
  • Que faire autour du domaine du Clap ? La ville de Privas, visiter la ferme du Boyon, Coux ou Beauchastel, des villages de charme

Les tentes cosy du Bivouac de Gaud

Quand les hébergements insolites riment avec écologie… 

Le bivouac de Gaud fait partie des campings les plus vastes et les moins fréquentés des Gorges de l’Ardèche. Situé au cœur de la Réserve Naturelle Nationale des Gorges de l’Ardèche, le bivouac de Gaud vous permet de dormir à la belle étoile tout en ayant le privilège d’avoir une douche, des toilettes et des coins barbecue. Ces espaces de bivouac ont été créés afin de limiter notre impact sur l’environnement. En effet, le camping sauvage étant interdit sur les berges ainsi que dans la réserve naturelle, cela permet de réunir les aventuriers dans un même espace et de limiter les déboires. À titre d’information, il existe également le bivouac de Gournier.

Vous pouvez tout simplement prendre un emplacement de camping ou vous laisser amadouer par les tentes cosy. Ces dernières se trouvent sur une plateforme en bois et accueillent jusqu’à 6 personnes. Disons, que c’est un bon compromis pour toutes les personnes qui n’aiment pas camper. Vous avez tous les avantages sans les inconvénients.

Informations pratiques

  • Le bivouac de Gaud est accessible uniquement en canoë et en randonnée. Pas de lumière, ni de commerce à proximité. Il est donc impératif de prévoir tout le nécessaire avant de venir.
  • Il est interdit au bivouac de Gaud ainsi que dans la réserve naturelle de faire du drone, de boire de l’alcool (pas d’apéro), de ramener vos animaux de compagnie et bien-sur de jeter vos déchets par terre. Pour plus d’informations sur la réglementation, direction le site des Gorges de l’Ardèche.
  • Si vous souhaitez dormir dans une tente cosy, le prix s’élève à 120€ pendant la haute saison et se partage jusqu’à 6 personnes (soit 20€ par personne et par nuit)

LES MOTS DE LA FIN

L’Ardèche nous a montré durant ce séjour, que la vie est faite de plaisirs simples à savourer au jour le jour. Manger autour d’une table en bonne compagnie, se retrouver dans des lieux aux mille et une histoires, tout allie la bonté à la beauté. Ces hébergements insolites ont bien évidemment joué un rôle très important dans ce séjour, car ils nous ont autant émerveillés que les paysages. J’espère que cet article, vous aura permis de connaître une Ardèche différente et qu’ils vous donneront envie d’y aller à votre tour pour écrire une belle histoire.

Une dernière pensée à mes blogueuses adorées qui ont rendu ce séjour encore plus fantastique, lalydo’s blog, mymyroadtrip & my little pipe dream.