Nice … to meet you

« Il y a des rencontres, des voyages, des mots, des sourires, des visages qui changent à jamais notre vie… » V.H Scorp

Nice, je suis ravie de t’avoir rencontrée. Tu fais partie de ces villes que je ne suis pas prête d’oublier. Tu n’étais pas un simple City-Trip de plus à ajouter à mon compteur. Non, c’était bien plus que ça. C’était avant tout l’occasion de revoir mes amies Tania et Lucie, deux blogueuses que j’ai eu la chance de connaître grâce à Instagram. Une belle amitié qui est née grâce à un réseau social. Oui, ça existe bel et bien. Après une première rencontre merveilleuse sur Paris au mois d’Octobre, nous avons décidé de remettre le couvert et de se faire un nouveau petit week-end. Maintenant que vous savez tout sur les raisons de cette escapade niçoise, je peux vous parler de Nice, en long, en large et en travers…

Nice est donc la ville de prédilection de Lucie, alias World Travel Heart. Quoi de mieux pour visiter une ville que d’avoir une guide passionnée ? RIEN! C’est pour vous dire Tania envisage même une expatriation Niçoise. Elle a vraiment sorti le grand jeu. C’est donc à mon tour de prendre la relève pour vous transmettre toutes ces belles découvertes qui, j’espère, seront à la hauteur de Lucie et de Nice…

CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR NICE

  • Nice est la capitale des Alpes Maritimes. Elle est sur la fameuse et mondialement connue Côte d’Azur. Là où l’eau est turquoise et le soleil brille.
  • Pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport, vous avez deux alternatives. Soit vous prenez la navette 98 ( 5 euros par personne ) soit le bus de ville pour 1€50. L’arrêt de la navette est visible dès la sortie du terminal. Pour ce qui est du bus de ville, il se trouve uniquement au Terminal 1 en face de l’aéroport. La ligne 52 vous déposera en ville ou proche de la gare SNCF. Voyez avec le chauffeur 🙂 Il existera bientôt la ligne de Tramway qui facilitera votre arrivée.
  • Si vous souhaitez plus qu’un city-trip, c’est la destination idéale. La gare de Nice dessert tous les petits villages de la côte d’Azur jusqu’à Monaco. Vous avez un large éventail de choix. Villefranche Sur Mer, Beaulieu-sur-mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat ect…. Laissez libre court à votre imagination.
  • Les spécialités culinaires raviront tous les épicuriens dignes de ce nom. La Socca, la pissaladière ou bien la fameuse salade Niçoise.
  • En parlant de pissaladières, ne dites jamais que c’est une tarte, sinon le vendeur va s’arracher les cheveux. Sacrilège !

MES INCONTOURNABLES

« Be Nice… »

Flâner dans le Vieux Nice

On ne peut pas aller à Nice sans passer par ce quartier coloré, c’est impossible. Ce serait comme aller à la boulangerie et ressortir les mains vides. C’est impensable ! Comme nous n’avons pas envie de partir sans une gourmandise, on écoute la voix de la sagesse et nous partons explorer l’âme de Nice. En effet, ce quartier est le plus ancien de la ville. L’atmosphère qui règne ici est tout ce que j’aime dans le Sud. C’est vivant, chaleureux et gorgé de soleil. Ça bouillonne de petits commerces en tout genre. Boucheries, épiceries et boutiques de souvenirs, ça sent bon la Provence à tous les coins de rue.

Il y a aussi de nombreuses églises et cathédrales qui posent fièrement dans ce labyrinthe de ruelles. Un réel coup de cœur pour la Cathédrale Sainte-Réparate et la Chapelle de la Miséricorde. J’ai cette douce impression de me retrouver en Italie. Tous les critères sont donc réunis pour que je  m’adonne à mon activité favorite, partir à la chasse aux petits détails. J’adore m’attarder dans les ruelles et chercher le petit truc qui pourrait nous filer entre les doigts. Si vous êtes comme moi, vous serez aux anges, car c’est un incroyable terrain de jeu.

Niveau originalité, j’ai remarqué quelques particularités dans le vieux Nice et dans la ville en général. Il y a par exemple, beaucoup de fausses fenêtres et de trompe l’œil. Nice se dévoile alors surprenante avec un joli côté très artistique !

Le parc de la colline du château

Quand je visite des villes, quelles soient européennes ou françaises, j’aime prendre de la hauteur et les admirer secrètement. Ici, à Nice, c’est sur la colline du Château qu’on trouve notre bonheur. Une vraie place de choix où l’on domine tout le royaume. Du port à la promenade des Anglais, on tient Nice dans notre objectif. Mes yeux s’envolaient au dessus de toute cette palette de couleurs et je laissais mon moi intérieur s’évadait quelques instants. Les artistes de rues égayaient notre venue en nous jouant des petits morceaux rythmés.

Là-haut, encré dans le sol, je trouve la citation du jour « Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage… » et je me dis que cette ville est faite pour moi. Fallait que je vienne ici 🙂

Vous pouvez ensuite redescendre par les cascades et continuez vers la jolie et colorée chapelle du cimetière qui vous ramène ensuite dans le Vieux Nice.

Le sentier du littoral

Pour se rendre sur le Sentier du littoral, voici le lieu exact via GoogleMaps. Quand vous serez au Port, continuez en direction du boulevard Franck Pilatte, puis sur l’avenue Jean Lorrain jusqu’au Jardin Communautaire. C’est alors là, que tout commence 🙂

À nous le Cap de Nice !

Cette jolie balade longe la méditerranée et nous amène jusqu’à Villefranche-sur-Mer, un village absolument magnifique. Entre ces eaux turquoises et ses roches blanches, nous prenons plaisir à découvrir cette côte bleu azur.  Mais d’abord, il faut passer la Pointe des Sans-Culottes. Il faut savoir qu’à Nice, il y a toujours une petite anecdote rigolote à connaître. Mais, je laisse le plaisir à Lucie de vous en parler car, c’est à elle que revient cet honneur. En tout cas, culottes ou pas, je vous conseille vraiment de faire cette petite « randonnée » qui illuminera votre week-end. La mer est toujours synonyme de liberté et il fait bon de se retrouver à ses côtés.

« La mer est tout ! Elle couvre les sept dixièmes du globe terrestre. Son souffle est pur et sain. C’est l’immense désert où l’homme n’est jamais seul, car il sent frémir la vie à ses côtés… » Jules Verne. 

VISITER NICE, C’EST AUSSI

  • La jolie place Massena et la fameuse fontaine du Soleil. Un lieu atypique et unique en son genre, car elle porte des carreaux noirs et blancs comme un immense plateau de jeu de dames. Sa fontaine, elle, très distinguée finit d’habiller le décor.
  • La promenade des Anglais et le Quai des États-Unis. Un moment mythique et solennel. Il faut s’asseoir sur les chaises bleues et se laisser porter par la Baie des Anges. Ici, repose beaucoup d’Anges partis bien trop tôt…
  • Le jardin Albert 1er pour le côté détente si vous avez envie de bouquiner au soleil.
  • Un tour au port pour admirer les jolies barques colorées. Au-delà des yachts luxueux que vous croiserez, il y a aussi des barques toutes kikis qui sauront vous charmer. D’ailleurs, j’attends toujours une barque au nom de Kiki, mais j’en ai toujours pas trouvé… je commence à désespérer.
  • Se boire des verres dans le Pub irlandais Ma Nolan’s pour bien commencer la soirée ! La rue Saint-François de Paule est d’ailleurs très animé le soir pour y boire un verre.
  • La Basilique notre Dame de Nice et l’incroyable Église Saint Jeanne d’Arc. Cette dernière a une architecture très étonnante Je vous laisse la surprise de la découverte 😉 Ps: n’oubliez pas la Cathédrale Orthodoxe Saint-Nicolas. Oui, car moi, comme une idiote, elle est complètement sortie de ma tête. Je me suis donnée sans le savoir, une raison de revenir.
  • Le monument aux Morts encré dans la Colline du Château. Ce lieu est très symbolique et rend hommage aux Niçois mort pour la France.
  • Pour les fans de marchés, c’est sur le Cours Saleya que ça se passe.

LOGEMENT & BONNES ADRESSES

Avec Tania, ma copine d’aventure, nous avons logé à l’auberge de Jeunesse Les Camélias. Elle se situe à 5 minutes à pied de la Place Massena. Une situation géographique au top du top. L’auberge reste LA meilleure solution pour passer un séjour sans y laisser un rein. Une nuitée coûte 21 euros avec le petit déjeuner. Qui au passage était très bon. Niveau propreté rien à redire et les chambres sont sympas avec la salle de bain à l’intérieur. Seul hic, il y a très peu de prises murales. Il y en a deux pour 8 lits. Donc pour charger vos appareils sans faire chier le monde, je vous conseille d’amener une multiprise.

  • Pour manger une des meilleures Socca de Nice, Lucie vous conseille de vous rendre au Socca d’or. Sur place ou à emporter c’est délicieux. Petit point Cuisine: la Socca est une galette à base de farine de Pois Chiche cuite sur une grosse plaque ronde dans un four à Pizza. Le moule fait apparemment toute la différence selon Lucie.
  • Pour une bonne glace, direction le Vieux Nice chez Fenocchio, les meilleures de la ville. C’est un lieu très connu, mais excellent. Petit clin d’œil à Céline, la marinière en Voyage, qui nous dit que Rossetti en fait aussi de très bonnes.
  • Pour un goûter réussi, c’est à Hobbo Coffee que ça se passe. Un petit jus pressé ou une verveine maison, ça ne se refuse jamais n’est ce pas ? Pendant que d’autres sont en mode jus de fruit, Tania elle, ne faiblit pas et attaque un bon Spritz ! Toujours au top de sa forme !

LES MOTS DE LA FIN

Cette petite escapade Niçoise s’arrête ici, mais je n’en ai pas fini avec la Côte d’Azur. J’ai encore pleins de beaux endroits à vous montrer qui m’ont fait tout autant vibrer. J’espère que vous avez pris plaisir à lire ces chouettes découvertes et que je fais honneur à cette belle ville. Ce week-end restera mémorable grâce à Lucie, Joël et Tania. Sans eux, cette escapade n’aurait pas eu la même saveur. Merci pour tout ! Je vous dis à très vite dans de prochaines aventures, et surtout PROFITEZ DE LA VIE !