La Havane

« Il y a une sorte de magie quand on s’éloigne et qu’on en revient tout changé… » Kate Douglas Wiggin

La Havane est une ville qu’on aime comme elle est. Pour son authenticité, ses contrastes et sa convivialité. Quand on part à Cuba, c’est comme si nous prenions un avion à remonter le temps. Un pays qui nous emporte dans un tourbillon de bonnes ondes pour complètement nous dépayser. Elle a ce petit truc, cette différence qui fait qu’on ne pourra jamais l’oublier. Dans cet article, je vais vous parler de mes plus belles découvertes et de tous ses bons côtés en vous éloignant de mes mésaventures. Et oui, car même si Cuba, est magnifique, elle reste avant tout une sacrée aventure.

CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LA HAVANE

  • La Havane est la capitale de Cuba.
  • Pour aller à Cuba, il faut obtenir une carte de Tourisme d’une valeur de 22 €. Je l’ai acheté par internet sur le site Novela Cuba. En 3/4 jours, vous l’aurez dans votre boîte aux lettres.
  • Comment se rendre au centre de la Havane depuis l’aéroport international José-Martí ? Je vous conseille de prendre le taxi. Ils attendent tous devant le hall et le trajet doit vous coûter dans les 25 à 30 CUC pour rejoindre la vieille ville. À ce que j’ai pu comprendre sur internet, le bus peut parfois revenir plus cher que le taxi, surtout si vous arrivez à le partager.
  • À Cuba, on parle essentiellement espagnol. Dans les lieux touristiques, l’anglais reste utilisé.
  • Il existe deux monnaies. Le peso cubain et le CUC, la monnaie touristique. Cette dernière est équivalente à l’euro. Dans certains restaurants touristiques, vous verrez que les repas coûtent le même prix qu’en France. Il faut donc creuser plus loin que le bout de son nez pour chercher l’authenticité.
  • Prépare toi à une overdose de voitures cubaines dans tous les sens du terme. Elles sont ultra photogéniques, magnifiques, mais aussi très polluantes. Vous risquez de na pas toujours respirer le bon air !
  • La Havane, c’est brouillon, sale aussi parfois et loin d’être le paradis. C’est assez déroutant comme pays, et plein de contrastes, mais c’est le dépaysement assuré.
  • Des mojitos à deux euros !!!!!!!!! 

VISITER LA HAVANE, MES INCONTOURNABLES

  • El Callejon de Hamel, le quartier artistique. J’insiste vraiment sur cet endroit insolite qu’il ne faut pas louper. Depuis 1990, le peintre Havanais Salvador Gonzalèz repeint ce quartier de mille et une couleurs en le rendant pétillant et plein de vie. La récup’ est son domaine de prédilection, alors attention les yeux, ici les baignoires et les lavabos servent de décoration. Un lieu totalement atypique qui nous transporte dans un street-art complètement renversant. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à découvrir l’article de la World Coolture.
  • La place de la Révolution. C’est une des places publiques les plus grandes du monde. Elle a une très grande valeur historique. Plus d’un million de personnes se sont réunis ici lors de nombreuses manifestations.
  • Le Capitole. Un édifice qui nous fait rappelle la maison blanche.
  • Les ruelles de la vieille havane. Le cœur historique de la ville. C’est le quartier qui m’a le plus charmé. Un mélange de couleurs, d’authenticité et d’histoires. Il est inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Et je ne vais pas vous faire des itinéraires dignes des plus grandes agences de voyage, je ne suis pas ici pour ça. Personnellement, j’aime découvrir une ville sans me trimbaler un livre ou un plan, j’ère plutôt comme bon me semble. Si j’ai un conseil à vous donner, faites pareil ! Laissez vous porter et vous verrez que c’est souvent comme ça qu’on se retrouve face aux plus belles surprises.
  • Le Centro de Habana. Se balader dans ce quartier, c’est découvrir la vraie vie des havanais. Là aussi, il y a de la couleur et de l’histoire, mais la différence se ressent quand on compare avec tous les autres districts. Ici, les maisons ne sont pas aussi bien entretenues et beaucoup sont à l’abandon ou carrément s’écroulent. C’est le quartier le moins touristique, mais le plus sincère à mes yeux. Il faut absolument aller s’imprégner de l’ambiance qui y règne, car malgré les difficultés, les habitants gardent toujours le sourire. Il y a de la vie, de l’espoir et de la sympathie. Le Street-art y est très présent et embellit chaque ruelle, comme si chacun mettait sa patte colorée à l’édifice d’une nouvelle vie.
  • Malecon: une jolie balade en bord de mer, à faire le soir pour regarder le coucher de soleil et refaire le monde.
  • La Cathédrale de la Havane. l’une des plus anciennes cathédrales d’Amérique, elle se trouve sur une des places les plus animées de la Vielle Havane. Son architecture est très jolie et unique en son genre.
  • Quartier El Vedado. Nous avons baladé dans ce quartier avec un Cocotaxi le temps d’une matinée. Ok, là j’avoue on a joué les touristes, mais on s’est franchement bien marrées. Vous passerez en prime devant le cimetière Christophe Colomb qui est très impressionnant, classé monument national où vous trouverez à l’intérieur de très beaux édifices.

Cocktails à volonté !

Si il y a bien une chose dont vous allez pouvoir profiter à Cuba, c’est bien les nombreux cocktails. Ils coûtent entre 1 et 5 CUC la plupart du temps, alors on peut facilement s’octroyer le plaisir d’une soirée bien arrosée. Les fans de Piñacolada et de Mojitos seront ravis, il y en a partout !! Mais vous ferez aussi de nouvelles découvertes comme le Cuba libre à base de Rhum, de coca et de citron vert ou bien le Canchanchara, typique de Cuba avec du Rhum, du jus de citron vert et du sirop de miel. En résumé, faites vous plaisir.

  • « Des cocktails comme s’il en pleuvait » vous ne connaissez pas le nouveau titre de Yannick Noah ? Et bien à la Havane, vous allez lé découvrir.

DÉCOUVRIR LES PLAGES DE LA HAVANE

Parlons peu, parlons bien! Quand nous partons sur une île, nous apprécions les visites, mais aussi les belles plages paradisiaques aux eaux qui font tant rêver. Nous sommes donc parties à la découverte des plages de la Havane en nous rendant à Playa del Este, les plages plus connues de la ville. Elles ne sont pas noires de monde et c’était un moment super agréable qui coupe un peu de la Havane, parfois assez étouffante. L’eau est turquoise, le sable est fin, nous avons tout pour être heureuses.

  • Pour se rendre sur les plages aux abords de la Havane, il suffit tout simplement de prendre le bus pour 5 cuc aller/retour. L’arrêt de bus se trouve devant l’hôtel Inglaterra. Il passe toutes les 40 minutes (normalement), car les Cubains sont tranquilles et peuvent être en retard, ne vous inquiétez pas. Bref, une vingtaine de minutes plus tard, vous serez déjà sur la plage Santa Maria del Mar entrain de siroter une noix de coco bien fraîche.
  • Pour manger sur le pouce, des cubains passent vous proposer du TAMALE. Des épis de maïs cuisinés avec une sauce salsa. C’est excellent. Surtout, n’oubliez pas de goûter les mangues, c’est les meilleures que j’ai mangé de ma vie.

OÙ SE LOGER À LA HAVANE ?

La question du logement est sûrement celle qui revient le plus dans les forums. Hôtel ou Casa Particular ? Personnellement, nous avons opté pour les hébergements chez l’habitant, car c’est bien plus authentique. Sachez que nous n’avons pas du tout été déçu de ce type d’hébergement. À la Havane, nous avons réservé la Casa Eclectica 1925.

Géographiquement parlant, elle se trouve dans la rue Neptuno dans le Centre de la Havane. La vieille havane se trouve à une dizaine de minutes à pieds. Les propriétaires sont très chaleureux, toujours prêts à nous venir en aide en cas de besoin. La chambre est propre et possède la climatisation (très bruyante). La nuitée coûte 35 cuc pour deux. Le petit déjeuner coûte 5 cuc par jour et par personne et n’est pas compris dans le prix de la chambre. Il est excellent, mais n’est pas servi avant 9h00 du matin, du coup si vous êtes matinaux comme nous, je vous conseille de le prendre plus tard, sur le pouce. Pour l’instant, cette casa ne bénéficie pas de la WIFI, mais peut-être que cela a changé depuis l’écriture de cet article.

  • Pour ce séjour, j’ai réservé mes logements avant de partir, en les contactant par mail. Vous pouvez consulter leur site internet –ICI-.

LES MOTS DE LA FIN

La Havane est une ville hors du temps qui ne manque pas de surprises et d’étonnement. À chaque coin de rue, on découvre des trésors et des édifices tous différents des uns des autres. Je peux vous jurer que vous n’êtes pas prêts d’oublier cette ville. Si vous avez besoin de conseils pour votre futur séjour, n’hésitez pas à m’écrire, je prendrais plaisir à vous répondre. J’espère que cet article vous aura fait voyager tout en vous laissant une part de mystère 🙂