Puig Sant Cristau – Massif des Albères

« À chaque instant passé à marcher en pleine nature, on reçoit bien plus que ce que l’on était venu chercher… » John Muir

Pour cette randonnée, direction le Massif des Albères, cette chaîne de montagnes idyllique située à la frontière de l’Espagne. Elles possèdent un emplacement privilégié entre mer méditerranée, plaines du Roussillon et plaines espagnoles. Ces reliefs cachent un large choix de sommets à gravir, mais je me penche aujourd’hui, sur le Puig Sant Cristau. Il existe deux itinéraires différents pour y accéder et nous avons choisi de partir du village Saint-Jean des Albères. Malheureusement pour nous, la grisaille était au rendez-vous et mes photos ne rendent pas hommage à ce lieu fabuleux. Sachez que si je vous en parle aujourd’hui, c’est que le charme a opéré et qu’un kiki récit était de rigueur !

COMMENT SE RENDRE AU PUIG SANT CRISTAU ?

Quand vous arrivez à Saint-Jean des Albères, garez vous au parking. Il est très facile de le trouver, car il en existe pas des mille et des cents. À l’entrée du village, vous trouverez le panneau jaune qui indique la randonnée du « Col de Llinas« . Perdus au milieu des forêts, c’est ici que tout va commencer…

RÉCIT DE LA RANDONNÉE DU PUIG SANT CRISTAU

Temps de marche : 4h30 aller/retour | Dénivelé : 560 mètres | Altitude : 1015 mètres

Nous commençons la balade par une montée assez rude qui fait travailler les cuisseaux. Pas le temps de dire « Ouf » que nous sommes déjà en piste pour braver les difficultés ! En effet, la plus grosse portion du dénivelé commence dès le départ. Mentalisons nous, nous pouvons y arriver. C’est d’ailleurs, ça que j’apprécie dans les randonnées, ce dépassement de soi qui nous apprend à combattre nos limites.

Plus nous prenons de la hauteur, plus le paysage est à couper le souffle. Le panorama épatant qui nous entoure et le calme olympien des lieux nous fait apprécier ce moment privilégié. Arrivés au col de Llinas, vous aurez maintenant le Pic Sant Cristau face à vous. Continuez votre ascension.

C’est maintenant l’heure de profiter de cette sensation enivrante d’être arrivés au sommet. Le roi du Pays Catalan, c’est vous ! Surplomber un tel panorama, c’est un plaisir intense que je n’échangerais pour rien au monde.

Pour le retour, suivez bien le balisage pour éviter de vous égarer dans une forêt interminable aux passages très escarpés. Je suis une grande pipelette, et cela m’a joué des tours plus d’une fois, donc restez vigilants.

LES MOTS DE LA FIN

Malgré ce temps grisou, nous avons réussi à capter la magie de ce sommet. Si vous n’êtes pas encore assez motivés pour tenter l’ascension du Pic du Neoulous et que vous aimez les petits challenges, cette randonnée est une très bonne idée pour son côté à la fois sportif et spectaculaire.

Belle randonnée à tous ?