Fuerteventura, l’île aux trésors

« Une île ça a quelque chose de magique; le mot seul frappe l’imagination. On perd contact avec son univers quotidien. Une île, c’est un monde en soi. Un monde dont on risque parfois -qui sait ? de ne jamais revenir … » Agatha Christie

Après la découverte de Lanzarote, nous changeons de cap en direction de Fuerteventura. Nous avons pris le ferry de Playa Banca jusqu’à Lanzarote, mais vous pouvez tout aussi bien atterrir directement ici ou venir depuis les autres îles de l’archipel. Fuerteventura est totalement différente de Lanzarote, même si nous sommes toujours entourés de belles plages et de volcans. C’est un autre univers, une île beaucoup plus vaste que sa voisine. En effet, à Fuerteventura, il est possible de ne rien croiser sur des kilomètres à la ronde. Nous nous retrouvons parfois au milieu d’un désert aride, où les chèvres sont plus nombreuses que les humains. Personnellement, j’adore cette ambiance de bout du monde qui sent bon l’aventure.

CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR FUERTEVENTURA

  • Fuerteventura se situe en Espagne et fait partie de l’archipel des Canaries. Nous sommes aux larges des côtes africaines.
  • C’est l’île la plus ancienne de l’archipel.
  • Comment venir sur l’île de Fuerteventura ? L’île possède un aéroport, mais il est aussi possible de venir en Ferry depuis l’île de Lanzarote en 30 minutes de trajet depuis le port de Playa Banca. Depuis Tenerife, c’est aussi faisable, mais il faut compter 6 heures de trajet en Ferry depuis le port de Morro Jable. Si vous êtes sur l’île Gran Canaria, c’est deux heures de trajet depuis Las Palmas.
  • C’est la destination parfaite, si vous cherchez du soleil, des plages, des volcans et si vous aimez les activités bateaux, quads et randonnées.
  • Quand partir aux Îles Canaries ? Toute l’année ! C’est une destination où il fait bon vivre, alors ne vous privez pas !
  • Niveau budget, ce n’est pas un voyage qui vous coûtera la peau des fesses. En effet, l’Espagne même aux Îles Canaries reste des séjours à moindre coût.

FUERTEVENTURA ET SES TRÉSORS

« Les voyages sont des trésors accumulés… »

Corralejo, première découverte à Fuerteventura

Corralejo est situé au Nord de Fuerteventura, c’est la ville la plus touristique de l’île. Dès notre arrivée au port, nous avons déjà des étoiles dans les yeux. Le trajet en ferry était magique et je vous conseille de faire comme nous, de prendre celui très tôt le matin, afin d’avoir droit à un magnifique lever de soleil. Quand nous rejoignons le centre de Corralejo, la magie continue en nous baladant au gré de nos envies à travers les ruelles colorées et chaleureuse. La ville se réveille en douceur et nous profitons de ce moment pour prendre le petit déjeuner en bord de mer avec vue sur le port.

  • À Corralejo, les soirées sont très animés grâce à ses nombreux bars et restaurants. Pour la petite idée resto je vous conseille El Sombrero. Les propriétaires sont français et habitent les Canaries depuis de très longues années. Ils ont tout quitté pour vivre ici et je peux les comprendre, c’est un vrai petit paradis!

Le parc naturel de Corralejo

Le Parc de Corralejo est un espace naturel protégé où l’on trouve des dunes de sable à perte de vue, des plages idylliques et de magnifiques reliefs. Dépaysement total ! Ce parc qui s’étend sur 10 kilomètres de côte, est considéré comme étant le mini « sahara », car nous y trouvons les plus grandes dunes des Îles Canaries.

L’ISLA DE LOBOS

« Une île splendide et préservée…« 

  • Comment s’y rendre? il suffit d’aller au port de Corralejo. Des taxis bateaux partent de là-bas toutes les 15 minutes.

Après une dizaine de minutes de trajet, nous sommes déjà émerveillées par cette eau turquoise époustouflante. Heureusement, fin septembre, nous pouvons encore nous baigner et profiter des jolis plages de ce site incontournable. Après ce petit moment détente, nous partons à la conquête de l’île. Un circuit randonnée vous permet de découvrir l’île dans tous ses recoins. Son volcan, ses petites plages ainsi que ses points de vue superbes… Un tas de petits trésors naturels sont à découvrir.

  • La parenthèse gourmande : sachez que l’île de lobos possède un seul petit restaurant. Les réservations sont à faire dès votre arrivée tôt le matin, car les quantités sont limitées. Comme on dit si bien, premier arrivé, premier servi ! Seulement deux menus sont proposés à la carte : la paella maison ou les poissons frais grillés. J’ai opté pour le deuxième choix avec ses petites pommes terres canariennes… un délice !

VISITER LE TERRITOIRE ANTIGUA

Antigua est une région qui se trouve à l’est de Fuerteventura. C’est ici qu’on se retrouve au milieu de décors désertiques digne de films d’aventure. Des moulins, des petits villages typiques, nous nous éloignons du littoral afin de nous infiltrer dans les terres canariennes. Cette région, c’est un peu le pays des chèvres et des vieux moulins. Grands espaces et authenticité au rendez-vous. La ville Antigua, elle, porte le même nom que ce large territoire et c’est la plus ancienne commune de Fuerteventura.

Découvrir Antigua en buggy

Nous avons décidé de découvrir cette région en buggy. Au programme, balade au milieu du désert avec en prime, la visite d’une petite fromagerie artisanale. Pour réserver cette activité, vous pouvez vous renseigner à votre hôtel ou dans une agence à Costa de Antigua. J’ai malheureusement plus du tout le nom de notre agence de location, mais ils sont nombreux à faire ce type d’excursions.

LES MOTS DE LA FIN

Fuerteventura est une île authentique, sauvage et préservé. Les paysages que l’on rencontre ici, sont carrément époustouflants et je ne m’attendais pas à avoir un tel coup de cœur. Voyager aux Îles Canaries, c’est savoir se perdre, abandonner toutes les cartes prédéfinies et se laisser bercer d’authenticité.

N’hésitez pas à vous balader chez World Travel Heart qui elle aussi vous amène à Fuerteventura à travers ses belles découvertes.