Une escapade en Camargue

« Une petite bulle de bonheur et de simplicité… »

J’ai toujours eu une attirance pour la Camargue, cette région naturelle qui borde la méditerranée. Et vu que Wonderbox nous a donné l’opportunité d’y partir, nous avons sauté sur l’occasion pour visiter ce bout de France. Géographiquement parlant, nous avons un peu le cul entre deux chaises, entre les Bouches du Rhône et le Gard. Mais une chose est sûre, que ce soit d’un côté ou de l’autre, il y a un tas de beaux coins à visiter.

Mais, faire une escapade en Camargue ne signifie pas seulement voir des flamants roses, des taureaux et faire des stocks de sel. En effet, la Camargue a bien d’autres cordes à son arc. Des paysages aux multiples horizons, de nombreux étangs et des grands espaces rendent ce territoire encore plus intéressant. Cette escapade à la française vous permettra de renouer avec la nature et profiter des choses simples de la vie.

CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LA CAMARGUE

  • Le Parc naturel régional de Camargue couvre trois communes : Arles, les Saintes-Maries-de-la-Mer et  Port-Saint-Louis-du-Rhône. Il s’étend sur plus de 100 000 hectares.
  • La Camargue se situe au bord de la Méditerranée, plus précisément à l’intérieur du delta du Rhône.
  • Située dans l’axe de migration des oiseaux du nord de l’Europe vers l’Afrique, elle est une halte migratoire très importante pour plus de 150 000 espèces d’oiseaux qui y transitent chaque année.
  • La Camargue est un territoire qui pourrait être amené à disparaître à cause la montée de la mer. En effet, au cours du siècle à venir, le delta pourrait être partiellement envahit par la mer. Régulièrement exposés aux tempêtes de plus en plus fréquentes, ce territoire est de plus en plus difficile à protéger.
  • Ce territoire attire les foules venant du monde entier. Il est devenu au fil du temps un lieu trés prisé grâce à ses nombreux événements et son côté sauvage et préservé. Heureusement le Delta s’étalant sur de nombreux hectares, les coins tranquilles ne manquent pas à l’appel.

ESCAPADE EN CAMARGUE, NOTRE ITINÉRAIRE DÉCOUVERTE

Voici notre itinéraire découverte en partant de Perpignan. Entre Montpellier et Aigues-Mortes, nous avons rajouté une petite escale à Palavas-les-Flots, qui au passage, est un endroit sympa pour observer les flamants roses.

Première découverte, la ville d’Aigues-Mortes

 

Des remparts, une tour et des péniches sur le canal du Rhône, nous sommes bien à Aigues-Mortes en petite Camargue. Dès notre arrivée, la tour de Constance s’impose fièrement comme étant l’emblème de la ville. Ses remparts imposants cachent en réalité, une ville remplie de douceur et de convivialité. C’est en se baladant à travers les diverses ruelles qu’on remarque immédiatement cette ambiance chaleureuse.

Petits commerces, maisons méditerranéennes et multiples détails apportent la touche de douceur et de charme. Tout se visite et surtout tout se mange. Dénicher les spécialités du coin a été notre petit péché mignon. Du vin, de la fleur de sel ou bien de la fougasse… il y en a pour tous les goûts. Et je ne vous parle même pas des nombreux petits restaurants qui proposent les grillades au feu de bois. Clairement, nous avions envie de manger à tous les râteliers. Aigues-Mortes est également réputé pour son salin aux couleurs rosés. Un paysage toujours agréable à regarder et à photographier. D’ailleurs, pour information, vous pouvez les observer depuis les remparts de la ville.

SAINTES MARIES DE LA MER

 

 

Direction la capitale de la Camargue, Saintes Maries de la mer. Cernés par de nombreux étangs, mais aussi par la méditerranée, cette petite ville incontournable sent bon la Provence.

Mon premier coup de cœur lors de cette visite : l’église Notre dame de la Mer, classé monument historique. Elle donne un sacré cachet à cette ville historiquement inoubliable. Mon deuxième coup de cœur ? le port de Saintes-Maries et sa plage du Crin blanc. J’ai bien aimé aussi flâner le long de l’avenue Riquette Aubanel pour découvrir les petites maisons Camarguaises.

L’activité principale à Saintes-Maries-de-la-Mer est bien évidemment d’observer les flamants roses. Pour cela, rien de plus simple :

  • Commencez par le parc Ornithologique. Vous aurez tous les renseignements dont vous avez besoin sur le site. Personnellement, nous n’y sommes pas allés, car ce n’était pas la bonne saison.
  • L’étang impérial. Nous ne les voyons pas d’aussi près qu’au parc ornithologique, mais être au milieu de ces grands espaces est un vrai bonheur. Prévoyez des genres de bottes de pluie ou des chaussures imperméables pour marcher dans la gadoue. Avec un bon attirail, vous pourrez les observer d’encore plus près que nous.

NOTRE HÉBERGEMENT POUR CETTE ESCAPADE EN CAMARGUE

Nous avons dormi dans le petit village de Mus, côté Gard. Cette chambre d’hôtes se situe à une vingtaine de minutes de la petite Carmargue. La Paillère possèdent 5 chambres qui portent chacune, le nom de leurs 5 filles. Nous avons dormi dans la chambre de Marie. Très cosy et authentique comme on aime. Pour les gourmands, sachez que le petit déjeuner est copieux et servi avec le sourire.

  • Vous pouvez retrouver cette idée logement sur le site Wonderbox.
  • Pour le repas du soir, nous avons mangé dans le petit restaurant La Saladelle à Gallargues-le-Montueux. Grillades au feu de bois et produits frais, une belle découverte pour nos papilles.

LES MOTS DE LA FIN

 

La Camargue est un territoire chaleureux, paisible et captivant. Chaque lumière, chaque rayon de soleil est un plaisir à photographier. Bien que cette escapade en Camargue fût courte, nous avons pu malgré tout, attraper toutes les bonnes ondes qui rôdaient partout autour de nous. J’espère revenir un jour afin d’explorer ce territoire de fond en comble…