Le Pays d’Albertville, les 10 expériences à vivre absolument

« Le Pays d’Albertville, un territoire entre monts et merveilles… »

LES POINTS ESSENTIELS

Il existe en Savoie, un territoire entre monts et merveilles où la fondue savoyarde, le Beaufort et les reliefs épineux vivent en harmonie. Ce Pays des Merveilles est appelé, le Pays d’Albertville. Une terre riche d’histoire où l’homme et la nature sont au centre de toutes les attentions. Au-delà de sa renommée planétaire, Albertville est avant tout une destination chaleureuse où les paysages renversants se mêlent à la convivialité. J’ai titillé votre curiosité, votre estomac, votre âme de baroudeurs ? Alors, suivez-nous !

CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LE PAYS D’ALBERTVILLE

  • Le Pays d’Albertville, c’est quoi ? C’est un rassemblement de 29 communes dont Albertville, connue pour avoir accueilli les Jeux Olympiques d’hiver en Février 1992. Un événement qui a mis en lumière cette belle destination.
  • Où sommes-nous ? En Savoie au carrefour de la Combe de Savoie, la Tarentaise, le Beaufortain et le Val d’Arly. Ce territoire possède un emplacement privilégié, car il se situe aux portes des parcs naturels des Bauges et de la Vanoise.
  • Le Pays d’Albertville, c’est pour qui ? Pour les fans de grands espaces, de randonnées, d’aventure, mais c’est aussi une destination idéale pour les familles. En effet, vous trouverez de nombreuses activités accessibles à tous.
  • Il paraît que toutes les routes mènent à Albertville. En effet, je confirme que c’est une destination facilement accessible en train depuis les grandes villes françaises. Pour les catalans qui rêvent d’Alpes, nous sommes seulement à 5 heures de route de Perpignan.
  • Ici, le savoir-faire artisanal et le terroir sont mis en avant !

LES 10 EXPÉRIENCES À VIVRE AU PAYS D’ALBERTVILLE

« On se la coule au Pays des Merveilles… »

1- Déguster une croûte savoyarde au Refuge de la Thuile

Je commence fort en fromage avec le Refuge de la Thuile, un lieu convivial qui se situe à 1782 mètres d’altitude dans le massif du Grand Arc. Surplombant merveilleusement la Combe de Savoie, une région naturelle des Alpes françaises, ce refuge propose des nuitées, mais aussi des plats maison tels que la croûte savoyarde, des omelettes montagnardes et autres recettes savoureuses. Le refuge est accessible via un sentier de randonnée ou en voiture par une piste forestière. À titre d’exemple, la piste est praticable avec une Renault Clio.

À ne pas rater au Refuge de la Thuile :

  • Les événements réguliers organisés par Clara, la jeune et pétillante gardienne. Vous pouvez découvrir le programme sur le site internet du Refuge de la Thuile.
  • La vue depuis la croix du refuge.
  • Les différents sentiers de randonnée comme le lac vert, le Grand Arc ou la Dent du Corbeau.

2- Découvrir les Alpes autrement avec Olivier, guide de montagne

Faire une randonnée avec Olivier, c’est découvrir la Savoie autrement. En effet, il connaît aussi bien les sommets, les sentiers que la flore qui orne les Alpes. Plantes aromatiques, médicinales ou comestibles, Olivier lit la nature comme dans un livre ouvert. Il partage en notre compagnie, ses secrets et ses découvertes avec passion et spontanéité. Nous identifions les Raiponces, les demoiselles mal coiffées ou le silène enflé qui claque entre nos doigts.

  • Olivier fait partie de l’association des accompagnateurs en montagne du bassin Albervillois, n’hésitez pas à découvrir l’association BAAM.

3- Visiter Tremplin 92, la maison des Jeux Olympiques

« Tremplin 92, une histoire de passions, d’hommes et de montagnes… » 

Tremplin 92 retrace l’histoire des Jeux Olympiques, mais nous raconte également le territoire sous toutes ses coutures. Entre sports, grands espaces et histoires, nous dévorons ce musée comme on dévore un bon roman. Rassurez-vous, vous ne lirez pas de pavés ennuyeux, car ce musée interactif réveille plutôt notre âme d’enfant.

En effet, vous avez la possibilité de vivre la descente en bobsleigh ou de faire du parapente au dessus du Beaufortain grâce à la réalité augmentée. Des parcours immersifs qui permettent de profiter de la richesse du territoire.

Un combo gagnant qui plaira autant aux enfants qu’aux adultes. Tremplin 92 nous sensibilise également au changement climatique qui n’épargnent (malheureusement) pas nos belles montagnes françaises.

4- Flâner à la cité médiévale de Conflans

Une pointe de magie sur fond savoyard…

Conflans est un quartier rattaché à Albertville, mais surtout l’unique cité médiévale de Savoie. J’ai été charmé par ses ruelles pavées, ses façades aux mille et une histoires, mais aussi par son église baroque qui nous rappelle notre séjour en Bavière.

Conflans, c’est aussi une poésie, un nid d’anecdotes et d’expressions que l’on peut découvrir grâce aux visites guidées organisées par l’office de tourisme d’Albertville. Ces visites permettent de nous immiscer au cœur du Moyen-âge tout en découvrant la ville sous toutes ses formes.

  • Où manger à Conflans ? Si vous cherchez une adresse cosy, gourmande et chaleureuse, direction Ô besoin d’air, la valeur sûre. L’équipe est aux petits soins tout le long du repas et les plats délicieux s’enchaînent avec mention spéciale pour le gravlax de truite, fondant à souhait.

On en parle de cette savoureuse tartiflette avec son financier recouvert de ganache au chocolat sur son lit de beurre de cacahuètes ? Je ne me tiens aucunement responsable pour toute ouverture de votre réfrigérateur.

5- Raclette et coucher de soleil au Col de l’Arpettaz

« Vivez chaque raclette comme si c’était la dernière… »

Déguster une raclette à 1581 mètres d’altitude au pied du Mont-Charvin, alias la montagne « pyramide », est une expérience à vivre absolument. Non seulement, nos papilles crient victoire, mais en plus, nous profitons d’une vue exceptionnelle sur le Mont-Blanc et la chaîne des Aravis. Comme on dit si bien, la raclette adoucit les mœurs…

Manger au refuge de Col de l’Arpettaz, ça se passe comment ?

  • Le refuge du Col de l’Arpettaz est facilement accessible en voiture.
  • Vous pouvez consulter la carte des menus directement sur le site internet du Refuge de l’Arpettaz. Tous les plats et desserts sont fait maison et réalisés sur place. Produits frais et locaux au rendez-vous.
  • Pour toutes les recettes tels que la raclette, la fondue savoyarde, la reblochonade ou autres jouissances montagnardes, réservation obligatoire par téléphone.
  • Pensez à prévoir des espèces, le refuge ne prend pas la carte bleue.

6- Admirer le lever du soleil au Pratz Vechin

Vous aimez les levers de soleil, mais vous n’aimez pas les bivouacs, ni les longues randonnées interminables ? Alors, je vous propose de découvrir le Pratz Vechin ! Ce promontoire accessible en seulement 40 minutes de marche permet d’observer un spectacle inouï, un lever de soleil face au Mont Blanc et sur le massif des Aravis. Croyez-moi, ce moment vaut son pesant de Beaufort.

Quelques informations pratiques

  • Le sentier qui mène au Pratz Vechin se situe en contrebas du refuge de l’Arpettaz. Un panneau affiche le départ de la randonnée. Niveau facile.
  • Possibilité de bivouaquer sur les abords du sommet.

7- Tester les sports nautiques du Wam Park

Le Wam Park est une base nautique de loisirs comprenant du wakeboard, des câbles Ski et de nombreux jeux aquatiques. Un large panel d’activités qui séduira aussi bien les familles, les ados que les amateurs de sports de glisse. Le coin est assez jeune (30 ans, c’est déjà si vieux?), mais reste très agréable surtout pendant les beaux jours. Si vous souhaitez être plus tranquille, je vous conseille d’y aller le matin. Pendant les fortes chaleurs, car ce lieu peut être très prisé.

Nous avons bien aimé tester les différents toboggans aquatiques. Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessus, avec Vai en Vadrouille, notre acolyte, nous avons pris notre dose de sensations fortes. Si vous souhaitez prolonger l’expérience, le Wam Park propose également des nuits insolites, à vous les tentes et cabanes sur l’eau.

Infos pratiques sur le Wam Park

  • Le Wam Park, c’est pour qui ? Pour tous les niveaux débutants et confirmés.
  • Différents pass permettent l’accès aux activités ou de cibler celles que vous souhaitez. N’hésitez pas à consulter le site internet du Wam Park pour connaître les tarifs.

8- Se lancer dans l’un des plus chouettes parcs aventure de France

Dans la famille des expériences à vivre une fois dans sa vie en Savoie, je demande le Fort de Tamié. Un camp de base multi-activités avec un des plus chouettes parcours aventure que j’ai eu l’opportunité de faire en France. Mais avant de devenir une base de loisirs, le Fort de Tamié était un ancien ouvrage militaire de 16 hectares. Construit en 1872, il fait partie des forts les plus importants construits dans les Alpes françaises. Nous sommes quand même sur un éperon rocheux à 907 mètres d’altitude, ce qui n’est pas de la gnognotte.

Revenons à nos mousquetons, le parc aventure réunit une dizaine parcours progressifs allant des plus ludiques aux plus vertigineux. Tyroliennes de 300 mètres, via ferrata ou passerelles, un vaste choix d’ateliers sont proposé, tous sécurisé d’une ligne de vie continue (un mousqueton ne vous quitte jamais du début à la fin). Au programme, une vue panoramique sur la Combe de Savoie, le Mont-Blanc et pique-nique au milieu des chèvres qui se baladent ici et là.

Infos pratiques à connaître sur le fort de Tamié

  • Il existe différentes formules accessibles autant aux enfants qu’aux adultes : pass enfant (3-7 ans), Junior (7-14 ans) ou le Pass Intégral (à partir de 10 ans) sans oublier le Pass Tyroliennes. Pour les plus jeunes, les Pass donnent également l’accès illimité à l’aire de jeux.
  • Pour plus de renseignements, direction le site internet du Fort de Tamié.
  • Au-delà du parcours aventure, le fort de Tamié propose aussi des escape game, des balades thématiques ainsi que des concerts.

9- Savourer le délicieux fromage de l’Abbaye de Tamié

Au cœur du massif des Bauges à 900 m d’altitude, se trouve une abbaye où vit une communauté cistercienne de vingt-cinq moines. Cette abbaye, fondée à partir de 1133, a traversé l’histoire, dont les événements lourds de conséquences tels que la peste noire, la renaissance ou encore la révolution. Elle s’élève à présent fièrement, à l’écart des villes dans un cadre idyllique.

Mais derrière l’abbaye de Tamié se cache une fromagerie qui produit environ 400 kg de fromage par jour. Ce fromage est connu partout en France et représente la principale ressource de leur communauté. Plus de la moitié des Frères participe chaque jour au ramassage du lait, à la fabrication, la livraison ou la gestion.

Transmis de génération en génération, ce merveilleux fromage de Tamié se mange sans faim et ravira tous les kikis épicuriens de ce monde. Puis, nous n’allons pas nous mentir ,quand on le savoure dans un tel décor, c’est encore plus incroyable.

« On ne peut pas acheter le bonheur, mais on peut cependant acheter du fromage, c’est presque pareil… »

Quelques informations pratiques

  • Vous pouvez retrouver le fromage de Tamié dans de nombreuses fromageries françaises ou directement à la boutique de l’abbaye de Tamié.
  • Pour plus d’informations pratiques, n’hésitez pas à découvrir le site internet de l’abbaye de Tamié.

10. Dormir dans une ancienne maison noble à Conflans

Et si nous dormions dans une ancienne maison noble ? L’idée vous tente ? Alors direction la Tour Ramus, un gîte incroyable niché dans la cité médiévale de Conflans. Vous serez accueillis par Éric, accompagnateur en Montagnes et moniteur de ski et sa femme Albane. Deux passionnés qui ont réalisé le fou projet de restaurer ce lieu remarquable datant de 1432. J’ai aimé leurs histoires, leurs sourires bienveillants et cette passion pour les montagnes qui les anime.

Les points forts de ce gîte ? La décoration à la fois sobre, élégante et authentique réalisée avec des matériaux écologiques. Une belle harmonie qui nous porte dans l’atmosphère d’un bon bouquin. La vue 360° et la sérénité qui dégage du lieu finit par nous convaincre et devient l’endroit parfait où poser nos valises.

Le petit-déjeuner quant à lui se prend dans un jardin fleuri face aux reliefs alpins. Eric et Albane ont su apporter à ce lieu une touche de convivialité, la preuve, nous partageons le déjeuner avec un couple belge qui ne se lasse pas de revenir chaque année à Conflans.

Informations pratiques sur le gîte de la Tour Ramus

  • Eric et Albane propose également deux chambres d’hôtes, la chambre Savoie et Pop corn. Les prix varient entre 65 et 68€ la nuitée pour deux personnes avec petit-déjeuner.
  • Le tarif de la location de gîte à la nuitée coûte entre 62 et 68€ pour deux personnes.
  • Pour plus d’informations, je vous invite à découvrir leur site internet Au cheval blanc.

LES MOTS DE LA FIN

Croûtes savoyardes, reliefs démesurés, rencontres au sommet, chaque expérience en Pays d’Albertville est une aventure au Pays des Merveilles. Ce territoire savoyard mérite d’être connu et pas seulement pour ces célèbres Jeux Olympiques. J’espère que cet article vous aura donné envie de barouder à Albertville et que vous reviendrez tout comme nous, avec un tas de jolies histoires à raconter.

Ce reportage a été écrit à la suite d’un blog trip avec le Pays d’Albertville. Je reste, bien évidemment comme toujours, libre de mes choix éditoriaux.