Fêter Songkran en Thaïlande

« Faites la fête avec tout votre corps, avec tout votre être. Et tant pis si vous y laissez quelques plumes, ça repousse… » Sophie Chauveau

Lors de mon voyage en Thaïlande, j’ai eu la chance d’assister au nouvel an bouddhique appelé Songkran. Cette fête est devenue au fil du temps, une des plus populaires d’Asie et surtout la plus grande bataille d’eau du monde. Ce n’est donc pas l’heure de jouer les poules mouillées, mais plutôt d’enfiler votre maillot de bain pour me suivre dans cette incroyable aventure.

SONGKRAN, KESAKO?

Songkran, c’est le nouvel an bouddhique portant également le nom de festival de l’eau. Nous fêtons le début de l’année d’après le calendrier lunaire. À la base, la véritable tradition des Thaïlandais est d’arroser les bouddhas d’eau et d’en verser également sur les mains de leurs proches. La croyance veut que cela nous purifie et nous éloigne de la malchance. Maintenant, cet événement est devenu un vrai champ de bataille où chaque personne s’arme d’un pistolet à eau pour s’arroser pendant plusieurs jours. Le festival commence le 13 Avril, après le jour le plus chaud de l’année. Si vous souhaitez en profiter au maximum, il faut y être entre le 12 et le 15 Avril.

OÙ FÊTER SONGKRAN ?

Songkran se fête partout en Thailande que ce soit dans les quartiers de Bangkok, à Chiang Mai où même d’autres pays comme le Laos ou la Birmanie.

En suivant les bons conseils d’un habitant, notre choix s’est porté sur Patong, une ville très touristique située dans la province de Phuket. Cette ville connue pour ses folles soirées, ne nous laissera apparemment pas indifférentes. C’est ici, qu’on trouve la célébre Bangla Road, une rue remplie de bars et de boîtes de nuits où se réunissent des milliers de Thaïlandais et voyageurs du monde pour relâcher la pression. Une ambiance de folie au rendez-vous. Je ne vais pas vous mentir, moi aussi j’ai succombé a cette folle atmosphère. Croyez-moi, à 2 € le verre de mojitos, nous ne pouvons que capituler. Mais Patong ne rime pas seulement avec la fête, car sa belle plage paradisiaque et ses alentours apportent le calme après la tempête nocturne.

À L’ATTAQUE

En avant toute, ne perdons pas de temps, direction cette folle ambiance. En effet, imaginez une bataille d’eau géante partout dans les rues. Tous les bars sont ouverts, musique à fond, cocktails à prix cassés, tout y est pour partager un moment unique et convivial. Parfois, nous jouons chacun pour soi, mais nous formons aussi des petits groupes pour lutter contre les attaques. Un moment où nous lions des amitiés éphémères inoubliables. Je peux vous assurer qu’avec toute l’eau que j’ai pu recevoir, je suis éloignée de la malchance pendant plusieurs années. Je n’aurais jamais imaginé vivre une telle expérience. Il y a une telle joie de vivre qui bouillonne autour de cet événement qu’il fait aujourd’hui partie de mes plus beaux souvenirs de voyage.

 7 ASTUCES POUR SURVIVRE À SONGKRAN

  1. Porter des lunettes pour éviter l’eau dans les yeux. L’eau n’étant pas potable et pas forcément très propre vu qu’il n’y a pas de gaspillage, mieux vaut se parer de lunettes de soleil.
  2. S’habiller en circonstances. Mettre un maillot de bain, un vieux short et débardeur. Ne portez surtout pas de tongs, seulement des chaussures ouvertes qui tiennent bien le pied. Il faut être à l’aise et paré à toutes les éventualités.
  3. Acheter le plus gros des pistolets, sinon c’est pas drôle.
  4. Trouver des endroits stratégiques. Ceux où vous pourrez viser tout le monde sans que personne ne vous arrose. C’est toujours hilarant de piéger les autres ?
  5. S’équiper d’une pochette étanche pour ranger vos affaires personnelles (argent, clés ou téléphone …)
  6. Évitez de faire du scooter et du vélo pendant cette période. Nous arrosons tout ce qui passe y compris les cyclistes et les motards. Donc, pour éviter tout désagrément, oubliez les transports. Je vous détaille ce point là, car bien évidemment, nous sommes tombées dans le panneau. Je peux vous dire que nous n’étions pas belles à voir sur nos vélos.
  7. Si vous buvez, ne conduisez pas de scooters par la suite. Prenez des tuk-tuks ou rentrez à pied afin d’éviter les accidents souvent nombreux pendant cette période.

Avec ces conseils, vous êtes parés pour gagner toutes les batailles.

OÙ SE LOGER SUR PATONG ?

  • L’hôtel Lavender est une super adresse. Un excellent rapport qualité/prix avec un personnel très serviable, toujours prêts à nous venir en aide.
  • Hallo Patong dispose d’une piscine sur le toit qui est bien appréciable surtout qu’elle est ouverte jusqu’à minuit. Ceci dit, avec toute l’eau qu’on prend dans la tronche à Songkran et la plage à deux pas, ce n’est pas forcément une obligation. Le personnel est très serviable et les chambres sont propres avec une jolie salle de bains privative.

LES MOTS DE LA FIN

Si un jour, vous comptez partir en Thaïlande ou tout simplement y retourner, choisissez cette période de l’année. Cette fête mérite d’être célébré au moins une fois dans sa vie et j’espère qu’à travers cet article, je vous aurais emporté dans cette euphorie communicative. Songkran fait aujourd’hui partie des moments les plus fous de ma vie !