La Tour del Mir avec Cathy, accompagnatrice en montagne

« La plus belle randonnée est celle qu’on a pas encore faite… »

Aujourd’hui, je vous amène à la découverte de la Tour del Mir avec Cathy, accompagnatrice en montagne. Passionnée de montagne depuis son plus jeune âge, Cathy partage avec convivialité ses connaissances ainsi qu’un bout de son territoire fétiche, le Haut-Vallespir. Plantes comestibles et médicinales ou champignons insolites, Cathy m’a livré tout le long de cette randonnée, ses prodigieux conseils. Une expérience unique que je vous conseille de vivre à votre tour afin d’être plus à l’écoute de mère nature.

Randonner avec Cathy, ça se passe comment ?

  • Cathy est Titulaire du Brevet d’État d’accompagnateur en montagne depuis 2010. Par la suite, elle a obtenu la qualification VTT afin de vivre de sa passion.
  • Randonner avec Cathy, c’est utiliser des itinéraires qui sortent de l’ordinaire. En effet, nous sortons des sentiers battus afin de découvrir ses lieux de prédilection. Cet article ne vous dévoilera ni ses bons plans, ni l’itinéraire que nous avons emprunté afin de respecter son travail.
  • Cathy propose de nombreuses activités pouvant s’adapter autant aux familles qu’aux amateurs d’aventure. Randonnées thématiques, circuits VTT ou séjours en itinérance allant de 3 à 7 jours pour les plus courageux, Cathy propose un large éventail d’idées découvertes sur son site Rando bike Vallespir.

RÉCIT DE LA RANDONNÉE À LA TOUR DEL MIR

Distance : 13 kilomètres | Temps : 5 heures aller/retour | Dénivelé : 800 mètres | Niveau : moyen

Nous commençons la randonnée depuis le parking gratuit situé à la sortie du village après le pont, sur la D115A. Une fois garés, traversez le rond-point afin de rejoindre le point de départ indiquant « la Tour del Mir ». La première partie du sentier où m’amène Cathy se passe à l’ombre et au fil de l’eau. Comme je vous le soulignais plus haut, le sentier que nous avons emprunté est complètement différent de celui proposé par l’office tourisme de Prats-de-Mollo.

Au mois de mai, la forêt endosse son habit vert pour nous en mettre plein la vue. Un rien nous émerveille et nous motive à braver tous les dénivelés.

Je me suis laissée porter par Cathy, ce qui m’a permis de lâcher prise et de profiter pleinement du moment présent. De découvertes en découvertes, je bois ses conseils qui s’avèrent aussi utiles qu’intéressants. La fameuse phrase « je dormirais moins bête ce soir » prend alors tout son sens. J’ai savouré des jeunes pousses de sapin, distingué les différents champignons et senti la menthe fraîche, tout ça au rythme du chant des oiseaux.

Au cœur de la forêt du Haut-Vallespir

Fascinée par son savoir-faire et son parcours atypique, Cathy rend cette balade plus insolite que je ne l’aurais imaginé. Petit à petit, nous prenons de la hauteur et pénétrons au royaume de la fougère. Le décor du Haut-Vallespir se révèle féerique et incroyablement photogénique. Il nous ferait presque oublier la montée éprouvante qui n’a pas été des plus faciles, surtout après cette période de confinement.

Après deux heures de montée, nous passons à découvert et commençons à percevoir les premiers reliefs. Nous crapahutons sur les crêtes pour observer le Mont Canigo sous toutes ses coutures. Que ce soit d’un versant ou d’un autre, ce massif ne cesse de m’étonner par sa silhouette imposante et ses reliefs aurifères.

Nous observons les rapaces agiles et légers qui planent comme si le ciel leur appartenait. C’est d’ailleurs, un Circaète Jean-le-blanc, un rapace chasseur de reptiles. Les serpents n’ont qu’à bien se tenir, Jean-le-Blanc est parmi nous. La tour del Mir, quant à elle, n’a pas bougé d’un poil et se trouve juste en face de nous sur son beau promontoire. Nous partons la rejoindre, l’attente a assez duré.

Arrivée à la Tour del Mir

Place maintenant à l’apothéose, à ce fabuleux panorama 360° qui une fois de plus nous en bouche un coin. D’un côté le Canigou, de l’autre, une vue plongeante sur Prats-de-Mollo avec ses beaux reliefs du Haut-Vallespir en toile de fond. Cette randonnée est une fabuleuse aventure où chaque panorama a laissé en moi des sillons de bonheur.

Sur le sentier du retour

Nous redescendons ensuite par un sentier qui passe sous la forêt, et qui quelques minutes plus tard, débouche sur un magnifique décor. Nous sommes ensevelies par le silence et les genêts pour notre plus grand bonheur.

À mi-chemin, nous tombons sur un troupeau de vaches qui je vous l’avoue, ne m’a pas franchement rassurée. Depuis que je me suis fait coursée par l’une d’entre elle aux Îles Féroé, je vous avoue que je reste parfois réticente, surtout en pleine nature. Nous longeons donc prudemment la clôture sans faire de gestes brusques afin de ne pas réveiller le taureau qui faisait partie du lot.

Évidemment, je n’oublie pas d’immortaliser cette rencontre insolite, certaines d’entres elles acceptent même de participer au shooting photo. Nous rejoignons ensuite Prats-de-Mollo en douceur en profitant une dernière fois de toutes ces belles couleurs printanières.

LES MOTS DE LA FIN

Cette randonnée a été un pur moment de plaisir et surtout une expérience inédite que j’ai adoré partager à ses côtés. Cathy nous fait découvrir le Haut-Vallespir autrement en nous partageant ses connaissances qui, croyez- moi, valent de l’or. Elle sait parfaitement nous guider à travers la forêt et rend cette randonnée encore plus pétillante et insolite qu’elle ne l’est déjà. N’hésitez plus, et agrémentez vos randonnées des conseils de Cathy !