De Plockton à Édimbourg

« Le monde, il faut l’inventer soi même, sinon, en fin de compte, il est partout pareil… » Frédéric Dard 

L’heure du dernier volet de l’Écosse à sonner. Vous êtes tristes ? Imaginez notre nostalgie. Nous allions frôler une dernière fois les routes sinueuses et mystérieuses de ce beau territoire. Après toutes ces belles découvertes, le retour à la réalité fût bien difficile. Mais avant de rentrer chez nous, les paysages magiques continuent de défiler de Plockton à Édimbourg. Pour vous remettre en condition, nous laissons derrière nous l’île de Skye en prenant le Skye Bridge en direction de Plockton, un petit coin de paradis. Suivez-nous !

NOTRE ITINÉRAIRE DE PLOCKTON À ÉDIMBOURG

Cette carte contient tous les points clés de notre parcours allant de Plockton à Édimbourg. Il comprend 4 étapes dont Plockton, le château de Donan, la ville Fort Augustus ainsi que la distillerie Dalwhinnie.

ÉTAPE 1 – Découvrir Plockton, petit paradis écossais

Plockton est un village bordé par le Loch Carron où règne des milliers de bonnes ondes. En effet, cet endroit plutôt atypique m’a procuré la même sensation que si je me trouvais au bord de la méditerranée. Son calme et ses palmiers hirsutes nous embarque dans un univers complètement différent. La magie écossaise a encore frappé.

La visite de Plockton se fait assez rapidement, ce n’est pas très grand, mais le lieu est très photogénique. L’avenue principale, la Harbour Street, longe le lac pour un coup de foudre immédiat. Ici, pas de tourisme de masse, nous vivons au rythme des écossais. Nous sommes loin du côté mystique, que l’Écosse nous montre depuis le départ.

  • Où manger à Plockton ? Le choix est très limité et nous avons opté pour le petit cabanon The harbour Fish bar pour déguster un fish&chips à la va vite et pour le soir, le pub écossais Plockton Inn. Une super ambiance au rendez-vous.

Où dormir à Plockton ?

Bienvenue dans une ferme écossaise, située juste en face du Loch Carron. Quoi de mieux pour finir ce séjour qu’une touche insolite et conviviale ?

Cette ferme propose deux trois bungalows pour les familles ainsi que des petites cabanes pour deux personnes. Nous avons dormi dans cette petite cabane, ne cherchez pas le confort, il n’y en a pas ! Seulement deux petits matelas et rien de plus à l’intérieur. La salle de bain est commune et se situe en extérieur. Si vous avez pipi à 3 heures du matin, il faut sortir la frontale et affronter l’air frais nocturne. Pour ce qui est des repas, une kitchenette commune est à votre disposition.

Ce qui nous a plu ici, c’est l’accueil chaleureux de la propriétaire et la possibilité de participer à la vie de la ferme. En effet, ici, j’ai pu donné à manger aux racoons, alias les ratons laveurs. Une expérience incroyable. Nous filons ensuite découvrir les autres compagnons tous aussi mignons les uns que les autres. Des chèvres, des oies, des lapins et même un lama sans oublier le hibou apprivoisé. Ce n’est plus une ferme, mais plutôt l’arche de Noë.

  • L’hébergement fournit les sacs de couchage si vous n’en avez pas.
  • Tarif : nous avons payé la somme de 35 euros pour deux personnes, ce qui reste très abordable pour l’Écosse.
  • Pour retrouver toutes les informations sur cet hébergement, dirigez vous sur le site Air Bnb.

ÉTAPE 2 – Le château Eilean Donan

Le château Eilean Donan fait partie des lieux les plus photographiés d’Écosse. Il se situe près du village de Dornie et bénéficie d’un décor idyllique. En effet, il est isolé sur son îlot, entouré par le grand Loch Duich. Au-delà de son charisme, il a aussi un tas d’histoires à nous raconter :

  • Ce château a servi de refuge à plusieurs rois écossais et a été un point stratégique pour combattre les envahisseurs, notamment lors de la rébellion Jacobite.
  • Le gouvernement a bombardé ce château pour lutter contre les rébellions. Les bombardements ont duré 3 jours et a finit en ruine. Il fut ensuite abandonné pendant plus de 200 ans jusqu’à ce qu’il soit restauré. Aujourd’hui, il renaît de ses cendres !
  • Le Donan Castle a servi de décor dans le film Témoin amoureux avec le beau Patrick Dempsey. C’est sûrement pour cette raison, qu’il est considéré comme étant le château le plus romantique d’Écosse.

ÉTAPE 3 – Fort Augustus et le Loch Ness

Nous voici maintenant à Fort Augustus, un petit village pittoresque qui se situe tout au Sud du Loch Ness. Nous avions tellement entendu parler de cet endroit que nous ne voulions pas faire l’impasse dessus. Il fallait que je vois un bout de ce lac avant de quitter ce territoire de légendes. L’ambiance mystique tant attendu, était bel et bien au rendez vous.

La Cherry island

Dès notre arrivée, avant même de rentrer dans le village, nous apercevons des bateaux échoués, abandonnés ou complètement noyés. Chez certains, on apercevait seulement le mât sortir de l’eau. Un spectacle qui laisse perplexe où notre imagination est mise à rude épreuve. C’est tout près de ses bateaux, que se trouve la Cherry Island, la seule île du Loch Ness. Au fil des années, cet îlot rétréci, mais reste encore là, posé au milieu de nulle part comme si il cachait un secret. En effet, je ne crois pas si bien dire. Fût un temps, cette petite île possédait un château où dormait sûrement des milliers de légendes. Je n’ai pas déniché Nessy, mais ce n’est pas l’envie me manquait. J’avais envie de jouer le rôle de Véra dans Scooby-doo, mais c’est loupé.

Le Loch Ness et ses légendes

Le seul Nessy que nous avons croisé à Fort-Augustus est la statue qui se situe au centre-ville. Beaucoup de légendes, d’histoires surnaturelles et de canulars existent autour de ce lac. Nous avons envie de croire à certaines histoires, mais ce serait complètement dingue. Ce que je peux vous dire, c’est qu’en passant ici au Sud du Loch Ness, nous avons eu l’impression qu’il se tramait quelque chose au dessus de notre tête. Tout n’est pas clair et je pense qu’il y a des secrets qui resteront à jamais inavoués. C’est peut-être le mauvais temps qui rend l’atmosphère si étrange, mais une chose est sûre, nous n’étions pas très à l’aise.

ÉTAPE 4 – La distillerie Dalwhinnie

La dernière étape de ce road trip de Plockton à Édimbourg s’achève ici, à la distillerie Dalwhinnie, qui signifie « lieu de rencontre » en gaélique écossais. Personnellement, j’étais plus sur Winnie l’ourson, mais visiblement les écossais ne jouent pas dans la même catégorie. Cette distillerie s’explore sous forme de visite guidée, mais vous pouvez ausssi retrouver une boutique ainsi qu’un coin dégustation, ouvert à tous.

  • Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à consulter leur site internet.

LES MOTS DE LA FIN

Ce trajet de Plockton à Édimbourg signe la fin de ce beau road-trip en Écosse. Écrire sur toutes ces belles découvertes m’a permis de voyager une seconde fois et cette fois ci, à vos côtés. Ce blog est avant tout synonyme de partage et de convivialité, alors n’hésitez pas à me partager vos avis et vos souvenirs sur l’Écosse. Cette destination reste une des mes favorites en Europe, et j’espère que vous aurez un jour l’occasion d’y aller à votre tour. N’hésitez pas à découvrir l’intégralité de mon road-trip en Écosse ici.