Visiter Porto en 10 étapes

« J’aime ces villes qui rendent le bonheur accessible… »

Avant de partir, je savais pertinemment que j’allais aimer Porto. Une évidence qui s’est rapidement transformée en coup de foudre. Cette ville grouille d’énergies positives, de vitamines et de bonne humeur. Pour une première escapade au Portugal, Porto a frappé fort et se trouve désormais, dans le top 3 de mes villes préférées en Europe. J’espère qu’après la lecture de cet article, mon enthousiasme sera communicatif et que vous aussi vous serez prêts à vivre une overdose d’azulejos, de pastels de nata et de soleil…

CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR PORTO AVANT DE PARTIR

  • Porto est la deuxième plus grande ville du Portugal.
  • La ville est bâtie sur la partie gauche du fleuve Douro. Sur la rive droite, se trouve Vila Nova de Gaia. Les deux villes se rejoignent par le célèbre pont Dom Luis. Vous pouvez observer depuis ces deux villes, des panoramas magnifiques que ce soit pendant le coucher ou le lever du soleil.
  • Pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport, il suffit de prendre le métro. Une ligne rejoint le centre-ville en vous arrêtant à la station Trinidade.
  • Comment se dépatouiller avec les tickets de métro ? Nous avons parcouru 47 kilomètres en 3 jours. Cette ville se visite principalement à pattes, mais si vous souhaitez prendre le métro, soyez vigilants, car il existe plusieurs billets. Pour des trajets occasionnels, prenez plutôt une carte rechargeable Andante Azul et payer trajet par trajet (à partir d’1€20). Sinon, il existe le ticket Tour Andante qui vous permet de visiter Porto sans limites pendant 24 heures et 7 euros par personne. Vous pouvez retrouver tous les tarifs sur le site internet Métro de Porto.
  • Les coqs sont très présents dans la ville et peuvent perturber votre sommeil. Ça fait partie du jeu et de la ville.
  • Porto est une ville parfaite pour passer un long week-end. Elle offre de belles escapades dans ses alentours, comme Aveiro et la Costa Nova, la vallée du Douro ou la ville de Braga.
  • Il y a une heure de décalage horaire. N’oubliez pas de le compter dans votre planning.
  • Les spécialités culinaires vous donneront envie de revenir, croyez moi, mes papilles dansent encore la Carioca.
  • Vous verrez du liège partout et sous toutes ses formes.

QUEL BUDGET POUR VISITER PORTO ?

Porto n’est pas une ville où vous ferez flamber la carte bleue. En effet, le coût de la vie est très bas. Vous pourrez profiter de manger au restaurant tous les jours sans forcément y laisser un rein. Voici un bref récapitulatif pour vous donner une idée de notre consommation :

  • Billets d’avion : 40 euros aller/retour par personne
  • Chambre AirBnb chez l’habitant : 61 euros les 2 nuits pour deux personnes.
  • Nourriture : nous avons mangé au restaurant tous les jours (ce qui est très rare, car d’habitude je suis assez économe). Les prix peuvent varier entre 6 et 15 euros le menu tout compris par personne. Petit détail : un café coûte 0.80cts, je peux vous dire que ça fait belle lurette que je n’avais pas vu ce prix-là !
  • Déplacement : comme je vous le disais plus haut, comptez maximum 7 euros par personne (prix d’un billet de métro 24 heures).

Mon budget total s’élève à 170 euros par personne tout compris. Allez, soyons fous, on arrondit à 200 euros si l’on fait des petits achats souvenirs.

OÙ SE LOGER PAS CHER POUR VISITER PORTO ?

Nous avons choisi de séjourner dans une chambre Airbnb chez l’habitant. Deux nuits pour 61 euros et deux personnes. Le tarif est assez raisonnable et la chambre plutôt cosy avec un petit balcon. Ce logement se situe à 10/15 minutes à pied du centre et à 2 minutes de marche de la station de Métro Carolina Michaelis. Mis à part un coq qui nous faisait son orchestre quelques fois dans la nuit, nous avons été ravies de la chambre. Catià est adorable et parle même très bien le français, ce qui a facilité nos échanges.

  • Près du logement, vous trouverez le petit restaurant World Kitchen 19 avec de bons petits plats fait maison. Des menus à seulement 6 euros par personne. Un vrai petit délice !

VISITER PORTO EN 10 ÉTAPES

« Porto, une ville inspirante aux 1001 facettes… »

1. Partir à la rencontre de l’énorme lapin de Vila Nova de Gaia

Se rendre à Vila Nova de Gaia au petit matin est l’une des choses à faire absolument lors de son séjour à Porto. Le calme qui règne ici est olympien et la lumière est exceptionnelle. Vous y ferez incontestablement vos plus beaux clichés. Et vu, que comme moi, vous aimez les petits coins insolites, vous allez adorer l’immense Lapin réalisé par l’artiste Bordalo II. Il transforme les déchets en art et réalise de belles prouesses. On peut également retrouver ses œuvres un peu partout dans le monde. À moi maintenant de les dénicher !

  • Le Lapin se trouve à l’angle de la rue Dom Afonso III et la rue Guilherme Gomes Fernandes.

2. Visiter Porto et se plonger dans l’art de rue

Où trouver du street-art à Porto ?

PARTOUT ! Voilà la réponse que j’ai le plus souvent retrouvée dans les blogs. Et il n’y a rien de plus vrai. Plus vous vous perdrez dans les ruelles, plus vous en dénicherez.

Je tiens quand même à signaler que certaines fresques restent incontournables. Donc, voici quelques points essentiels pour votre visite :

  • La Rua de Madeira. Peut-être pas la plus jolie, mais elle concentre beaucoup d’œuvres.
  • Le mur peint en face de la station de métro Trinidade. Je l’ai adoré !
  • La fresque de la Mamie dans le quartier Miragaia près de Armazém.
  • L’immense chat de la Rua Afonso Martins Alho. Difficile d’ailleurs de le photographier tellement qu’il est géant !
  • Une concentration d’œuvres autour de la Rua Diogo Brandao & la Rua de Miguel Bombarda.
  • Le blog Je fais ma valise propose une carte street-art super bien détaillée qui réunit une bonne partie des fresques que l’on a pu voir, bien sûr je l’ai déniché après coup, mais je tiens quand même à vous la partager.
  • Vous pouvez également vous procurer une carte « programme street-art » à l’office de tourisme. Mais toutes les œuvres n’y sont pas répertoriées.

3. Dénicher les plus beaux points de vue sur le Pont Dom Luis

Photographier le Pont Dom luis sous toutes ses coutures a été sûrement notre plus grande passion. Nous avons appuyé sur l’objectif un bon milliard de fois et le tri n’a pas été de tout repos. Pour ne rien rater, je vous propose quelques spots insolites à ne pas manquer pour repartir avec vos plus beaux clichés.

  • Le Miradouro Lada Lift et le Miradouro da rua das Aldas à Ribeira. La rua das Aldas permet de vous faire passer juste en dessous du pont, ce qui est assez surprenant.
  • La vue depuis le Monastère de la Sierra de Pilar à Vila Nova de Gaia.
  • La rua Escada dos Guindais, au nord-est du pont Dom Luis. Un oubli de notre part. Oui, je suis le genre de filles qui enregistre un point de vue dans son téléphone et qui l’oublie au moment le plus important. Mais vous allez rattraper ça à ma place ?
  • Marcher le long de la Passeio Das Fontainhas.

4. Flâner dans l’authentique quartier Miragaia

Miragaia c’est l’ancien quartier juif de la ville. Il est un peu moins connu que ces voisins et pourtant, il se révèle être une belle surprise. On serpente à travers des ruelles étroites et colorées loin de la foule oppressive des quartiers plus touristiques.

  • Pour le côté nature, vous pouvez découvrir le jardin das Virtuales. Un lieu très peu fréquenté et super agréable pour bouquiner ou faire un brin de sieste.
  • Pour la bonne adresse du coin, je vous conseille la petite grange d’antiquités Armazém qui recèle de trésors en tout genre. Rien que l’originalité du lieu vaut le détour. On peut également y boire un verre ce qui est assez agréable.

5. Bouquiner dans La librairie Lello

Cette libraire est une des plus belles du monde et nous ne pouvons pas le nier, car le décor est juste dingue ! On se croirait dans le temple du livre ! Malheureusement, fallait s’en douter, c’est aussi un lieu très touristique. J’ai quand même réussi à faire abstraction de la foule en délire pour me concentrer sur les jolis bouquins et ses sublimes petits détails. Nous y trouvons d’ailleurs des livres en français comme par exemple le Petit Prince et Alice aux pays des merveilles dans des versions plus qu’originales. Tellement mignonnes d’ailleurs, que j’ai été obligé de craquer le porte-monnaie. Bref, ce lieu détient un pouvoir magique et je comprends désormais pourquoi cette bibliothèque a inspiré la célèbre J.K Rowling. 

Comment se passe les visites dans la librairie ?

Le Blog de Lili  & la librairie signalent que que si l’on veut prendre des photos, de venir plutôt avant l’ouverture, entre 9 heures et 10 heures pour ne pas nuire aux personnes qui viennent juste pour bouquiner. Malheureusement, ce n’est pas forcément le cas, pas besoin de vous faire un dessin, tout le monde prend des photos toute la journée et le silence n’est absolument pas d’or. Il est donc préférable de suivre cette consigne pour préserver au maximum ce lieu. L’entrée coûte 5 euros par personne et peut-être déduit du prix si vous achetez un bouquin. Ce qui ne nous donne pas vraiment l’impression de dépenser hihi.

6. Faire valser les papilles dans les meilleures adresses de Porto

Visiter Porto sans faire valser ses papilles, ce n’est pas possible. Du marché Bolhao aux brunchs en passant pas les sushis, il y en a pour tous les goûts et c’est incontournable. Voici un petit récapitulatif de nos adresses préférées avec Jolieslueurs :

  • Le Marché Bolhao, l’univers des papilles.
  • Le Brunch de folie chez Mesa 325. Adresse dégotée par Vai en Vadrouille… Un délice !
  • Sushis & mousse au chocolat de folie chez Mood. Un combo à tomber !
  • Manger local chez Folias de Baco. Tapas au choix (végétarien ou non), vin de pays… 25 euros le menu pour deux.
  • Manger des pastels de nata à tous les coins de rues. LA gourmandise à ne pas manquer et à dénicher dans n’importe quelle pâtisserie.

7. Dégoter les plus belles églises de la ville

Visiter Porto, c’est aussi partir à la rencontre de ses nombreux lieux cultes. Certains ornés d’Azulejos, d’autres tout simplement atypiques, ses édifices ne manquent pas de charme et de caractère. Voici, une petite liste qui regroupe mes lieux favoris :

  • Église Saint-Ildefonse.
  • L’inoubliable Église de trindade.
  • La petite Église du Carmo.
  • L’imposante Cathédrale Sé do Porto.
  • Ma préférée, la Capela dal Almas.
  • L’incontournable Église des Clercs et sa tour avec vue imprenable sur Porto.
  • Église Saint Lawrence. Celle-ci, je vous en parle plus bas pour son point de vue de folie.

8. Découvrir le plus beau quartier de la ville, Ribeira

Le Quartier Ribeira est incontestablement le plus beau quartier de Porto à mes yeux. Quelle mine d’or ! Un vrai bonheur d’y flâner. Que ce soit la balade sur les quais ou ses nombreuses ruelles, tout nous plonge dans une douce atmosphère. Un tourbillon de bonnes ondes qui emporte notre esprit. Ici, vous n’avez plus qu’à vous laisser porter par la vie dans une naïveté rafraîchissante.

Nous avons même l’impression de faire un tour du monde en l’espace de quelques secondes. Certaines architectures me ramène parfois à Stockholm, dans les Pays du Nord, puis contre toute attente, dans le coin d’une autre ruelle, je reviens près du Douro, dans ce fouillis portugais. Un labyrinthe qui éveille notre côté baroudeur.

Visiter Porto sans passer par le quartier Ribeira, c’est raté son séjour !

9. Collectionner les plus jolis points de vue sur Porto

Visiter Porto, c’est aussi l’observer secrètement depuis de nombreux spots. Des lieux où le temps s’arrête, où nous flottons au-dessus de la ville au plus près des mouettes. Voici quelques lieux à mettre sur votre bucket-list :

  • La tour des Clercs (entrée payante 5 euros par personne)
  • Le Miradouro Da Vitoria (où l’on voit aussi le pont Dom Luis de loin)
  • Un magnifique panorama depuis la Cathédrale Seo de Porto.
  • L’Église Saint Lawrence.
  • Se balader sur les Quais de Vila Nova de Gaia.
  • Depuis le Pont Dom luis.

10. Finir son séjour par le Quartier de Las Fontainhas.

Nous avons rejoint ce quartier en pensant par la rue très pentue, Calçada das Carquejeiras. Nous avons visité les lavoirs de l’époque puis marcher le long de la Passeio Das Fontainhas qui offre un joli point de vue sur le fameux Pont Dom luis. Ce quartier est très agréable et beaucoup moins connu des touristes ce qui en fait un joli détour. Nous avons ensuite traîné dans le quartier Bonfim en passant par le petit jardin de Sao Lazaro. Quelques œuvres de street-art traînent dans le coin, je suis sûre que ça vous plaira.

LES MOTS DE LA FIN

Porto a su me charmer par sa simplicité, sa légèreté et son grain de folie très attachant. Elle ne manque pas d’âme bien au contraire, elle est épatante. Ses couleurs flamboyantes, ses azulejos en pagaille & ses habitants chaleureux… Nous pouvons dire que c’est une ville qui sait nous surprendre et rendre le bonheur accessible, sans artifices.

J’ai fait ce joli voyage avec Julie, mon aventurière préférée. Sans elle, mon séjour n’aurait pas été le même. Une coéquipière de choc qui a rendu cette aventure encore plus belle. N’hésitez pas à lire son article sur Porto qui je suis sûre finira par vous convaincre de partir !