Randonnée au château de Quéribus

 « S’enfuir dans un village pour en faire le centre du monde… » Jules Renard

Direction le département de l’Aude pour découvrir le village Cucugnan et son château royal emblématique : le château de Quéribus. À cheval entre Corbières et Fenouillèdes, cette citadelle du vertige est un véritable livre ouvert. Au programme de cet article ? Une randonnée insolite et dépaysante, un village pittoresque et un spot plus qu’insolite.

CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR CUCUGNAN ET QUÉRIBUS

  • Cucugnan se situe dans les Hautes-Corbières, une région naturelle française aux moyennes montagnes et au climat méditerranéen.
  • Le château de Quéribus est un château cathare perché sur un piton rocheux offrant un panorama 360°. Il fait partie des huit citadelles du vertige avec la cité de Carcassonne et les châteaux Aguilar, Lastours, Montségur, Peyrepertuse, Puilaurens et Termes.
  • Cucugnan est très connu, car il est au cœur de la célèbre histoire du « Curé de Cucugnan » écrite par Alphonse Daudet. Par la suite, Marcel Pagnol en a même réalisé un film.

CUCUGNAN, LE VILLAGE

À Cucu, la vie est tranquille (oui j’adore le surnommer ainsi, c’est une marque d’affection). Ici, nous sommes loin du tourisme de masse et ça ne se bouscule pas au portillon. Et ce que j’apprécie tout particulièrement : son calme olympien.

En flânant à travers les ruelles, nous découvrons de jolis détails photogéniques et le fameux Moulin d’Omer, la star de Cucugnan. Il a été réhabilité et fait partie des rares moulins toujours en activité. Ce qui veut dire… que vous ne rentrerez pas les mains vides. À vous les bons petits pains et biscuits aux saveurs d’antan. À Cucugnan, on entretient ce péché et on ne le dénigre surtout pas.

  • Le petit détail qui tue: pendant la période de Noël, la décoration des sapins se fait avec des bouchons de liège. J’ai adoré l’idée et ça mérite le détour.

RANDONNÉE AU CHÂTEAU DE QUÉRIBUS

Temps: 3h30 aller-retour / Dénivelé: 407 mètres / Distance : 8.4 kilomètres / Niveau : moyen

Le château de Quéribus est à cheval entre les Pyrénées-Orientales et l’Aude ce qui lui vaut cette position stratégique de grande renommée. On y observe depuis ces remparts la chaîne des Pyrénées avec notre Mont Canigou, les Fenouillèdes, la Méditerranée et les Corbières. Fût un temps c’était une forteresse royale ce qui nous donne cette formidable impression d’être une reine des temps modernes quand nous l’arpentons.

Mais trêve de bavardage, partons à l’assaut de Quéribus situé à 728 mètres d’altitude. Point de départ : le village de Cucugnan. Le sentier se démarre au théâtre Achille Mir. Dos à ce dernier, dirigez vous vers la rue qui descend sur votre gauche. Arrivé en bas, coupez tout droit à travers les vignes pour rejoindre un oratoire (qui ressemble à une petite chapelle).

Une fois à ce point, continuez en suivant le balisage et le panneau « château de Quéribus ». Le dénivelé est bien présent, mes cuisses s’en rappellent, mais le décor et les terres rougeâtres que nous traversons sont exceptionnelles. Je ne pensais pas dégoter de si jolis décors. L’Aude est toujours un département plein de surprises.

Tout le long du sentier, nous observons une vue superbe sur Cucugnan, puis quand on atteint les hauteurs, c’est Quéribus et notre petit Canigou qui se trouve dans notre ligne de mir. Nous enchaînons dans la foulée, la visite du château, le clou du spectacle.

L’ARRIVEE MAGISTRALE AU CHATEAU DE QUÉRIBUS

Le château de Quéribus ne manque pas de cachet, ni de mystère. C’est une visite époustouflante tant pour son architecture que son histoire royale. La curiosité s’empare rapidement de nous ; nous découvrons chaque pièce, chaque escalier, chaque terrasse avec notre âme d’enfant.

Une fois, la visite terminée, retour à la case départ. Attention, nous ne prenons pas le même itinéraire. Passez devant les chalets WC en direction du panneau « parapente ». Continuez ensuite tout droit jusqu’à l’embranchement Cucugnan/Padern. Suivez l’itinéraire Cucugnan sur votre gauche et retour à la case départ.

PAUSE DÉTENTE AUX GORGES DU VERDOUBLE

Les Gorges du Verdouble, c’est la petite pépite à rajouter sur votre liste. Elles se situent entre Cucugnan et Duilhac-sous-Peyrepertuse.

Une fois arrivés sur le site des gorges du Verdouble, n’hésitez pas à crapahuter jusqu’à rejoindre la cascade et admirer toute l’ampleur de ce décor spectaculaire. Nous nous retrouvons au milieu de bassins naturels aux eaux translucide entourés de roches aux mille et une courbes. Un vrai tableau où vous pourrez laisser votre âme de photographe s’éveiller.

  • Si vous voulez profiter du calme et de la sérénité qu’offre cet endroit, je vous conseille fortement d’y aller hors saison. C’est assez touristique l’été et le parking devient même payant.

LES MOTS DE LA FIN

Les aventures de kiki à Cucu s’arrête ici, mais ce n’est que le début de belles aventures dans l’Aude. Si vous souhaitez prolonger le plaisir des découvertes, je vous invite à lire mon road-trip de Gruissan à Peyriac-de-Mer. Entre Méditerranée et Terres cathares, il n’y a qu’un pas.