Road trip dans les rocheuses canadiennes, de Jasper à Banff

 "Un road trip dans les Rocheuses canadiennes, quand la réalité devient plus belle que vos rêves..."

LES POINTS ESSENTIELS

 

Après la Colombie britannique, nous migrons vers les Rocheuses Canadiennes, suite logique de ce road-trip dans l’Ouest canadien. Il va être dur de me démarquer de tous les articles qu’il peut exister sur la toile, mais je vais néanmoins tenter de regrouper un maximum de conseils afin de vous aider à réaliser votre séjour. Au programme, les parcs nationaux de Jasper, Yoho et Banff agrémentés de neige, d’enchantement et de couleurs fascinantes. Un vrai spectacle visuel à la hauteur de toutes les espérances. 

INFORMATIONS PRATIQUES SUR UN ROAD TRIP DANS LES ROCHEUSES CANADIENNES

  • Les rocheuses canadiennes ont le cul entre deux chaises. En effet, elles sont nichées entre la Colombie Britannique et l’Alberta, deux provinces absolument merveilleuses de l’Ouest Canadien. 
  • Cinq parcs nationaux sont installés dans les Rocheuses dont quatre étroitement liés. Il existe, le parc national de Jasper,  Banff, Kootenay et Yoho, tous inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Qu’est ce qu’on trouve dans les Rocheuses ? Le bonheur ! Une grosse poignée de lacs, des montagnes qui s’élèvent partout autour de vous, des chemins de randonnées à tout va et des villes vivantes et touristiques.
  • Les Rocheuses possèdent une des plus belles routes panoramiques du monde appelée la Promenade des Glaciers. Cette route entourée de décors d’exception relie Jasper au Lac Louise.
  • Pensez à réserver vos logements à l’avance. Tout s’écoule comme des petits pains dans cette région et les pépites partent en premier.
  • Vous allez faire des rencontres improbables. C’est fou tous les animaux que vous allez pouvoir croiser en chemin. Des biches, des wapitis, des écureuils, des souris et même des nounours si vous êtes chanceux. Nous avons vu un Grizzly traversé une voie ferrée à Jasper, je m’en souviens comme si c’était hier 🐻
  • Si vous souhaitez consulter la totalité de notre road trip, direction mon précédent article.

SE PROCURER LE PASS POUR VISITER LES ROCHEUSES CANADIENNES

Banff et Jasper sont des parcs nationaux nécessitant un « Laisser-passer ». En effet, il existe une sorte de douane où vous devez vous acquitter d’une somme. Tous les tarifs sont notés sur le site Authentik Canada.

Si vous souhaitez visiter plusieurs parcs nationaux qui nécessitent également un droit d’entrée, je vous conseille de vous munir d’un PASS qui permet de profiter de tous les parcs pendant un an. Il est réutilisable et vous avez même le droit de le faire profiter à quelqu’un d’autre, car il n’est pas nominatif.

Par exemple, Jasper et Banff coûte 39.2 dollars pour les familles et groupes allant jusqu’à 7 personnes dans le même véhicule. Le Pass, lui est à 136 dollars. Si vous être 3 à l’acheter, il vous revient à 45 dollars chacun. Ça vaut donc le coup, si vous visitez plusieurs parcs et que vous divisez la somme à plusieurs. Retrouvez plus d’informations sur le site Gouvernement du Canada

DÉCOUVRIR LES ROCHEUSES CANADIENNES EN 5 ÉTAPES

Nous avons passés au total 4 jours dans les Rocheuses, ce qui était très peu, mais terriblement excitant. Avec une bonne organisation, tout est réalisable. Découvrez ci-dessous, notre itinéraire plus en détail :

Étape 1 : Jasper et ses plus beaux lacs

Jasper est le parc national le plus grand des rocheuses et se prolonge au sud jusqu’au parc national de Banff. Il est la deuxième plus grande réserve de ciel étoilé au monde. La ville de Jasper quant à elle, est entourée de belles chaines de montagnes, mais également de lacs fabuleux et d’une nature sauvage et préservée. 

Où dormir à Jasper? 

  • Nous avons passé une nuit à l’hôtel Best Western Jasper Inn & Suites qui se situe dans la ville de Jasper. La chambre d’hôtel n’est pas aussi fantastique que Booking nous le montre, mais elle a le mérite d’être calme et confortable. Je l’ai malheureusement trouvé trop touristique à mon gout, mais il ne restait que très peu de choix niveau réservation, donc nous ne pouvions pas faire les difficiles. 

Patricia et Pyramid lake

Situés à seulement 10 minutes de route du centre de Jasper, ces deux lacs ont eu le pouvoir de m’éblouir avec leur lumière incroyable. C’est d’ailleurs tôt le matin que l’on en profite le plus. Le lieu est calme et les reflets exceptionnels. Un arrêt à ne pas manquer ! 

Edith & Annette lake

Le lac Edith est un de mes coups de cœur à Jasper.Ses chaises canadiennes, son calme absolu et ses écureuils… chaque détail, chaque panorama m’a transporté. Annette aussi a de sacrés atouts avec sa couleur turquoise, mais Edith a fait pencher la balance. Moins connus que ses cousins Medicine & Maligne, ces deux lacs bénéficient d’un calme à toute épreuve. Nous étions seules devant toute cette beauté, c’était un merveilleux souvenirs. 

Les grands connus Medicine et Maligne lake

Ceux sont les deux lacs les plus connus de Jasper.

Le lac Medicine est époustouflant pour ces 7 kilomètres de long, mais aussi pour ses reliefs qui l’entoure. J’ai l’impression qu’il enveloppe de douceur toutes les personnes qui osent s’en approcher. On s’y sent bien et c’est réconfortant. 

Le Lac Maligne lui est plus touristique. Je trouve qu’il perd un peu de son charme, mais le sentier qui fait le tour du lac reste très agréable. Il est possible de faire une croisière en bateau jusqu’à Spirit Island, mais nous n’avons pas opté pour cette expérience. 

Pique-Nique à Horseshoe Lake

Pour clôturer cette première étape incontournable, une pause détente au lac Horseshoe s’impose. Il se situe au début de la route 93. C’est une excellente étape pour un pique-nique réussi. Ici, les jolies reflets & les couleurs automnales font bon ménage.

Étape 2 : la fameuse promenade des glaciers

Nous prenons donc cette route 93, appelé la Promenade des Glaciers. Longue de 232 kilomètres, elle relie Jasper au Lake Louise en ne laissant personne indifférent sur son passage. Tous les matins, nous roulions à l’aube pour apprécier le lever de soleil. C’est comme ça que j’ai aimé la Route 93. Désertique, vertigineuse & sauvage. Nous serpentons de nombreux points d’intérêts du Parc national de Banff et Jasper où chaque virage apporte son lot de surprises. Que l’aventure commence !

Où dormir sur la route 93 ?

  • Nous avons passé une nuit dans les lodges de Sunwapta falls Rocky Moutain qui se situe à deux pas des cascades Sunwapta. Les lodges sont sympas, propres et calmes, juste ce qu’il faut pour passer une belle nuit. La situation géographique est parfaite et permet de faire une pause avant de continuer doucement vers Banff.

Les chutes Athabasca où comment prendre une claque visuelle

On en parle de ce décor de carte postale ? Je ne sais pas vous, mais moi je ne suis pas prête de m’en remettre. Je suis restée sans voix face à ses cascades artistiques. Athabasca est une vraie claque visuelle. 

« L’Ouest Canadien vole toutes les plus belles couleurs du monde pour les mettre dans ses paysages. Des œuvres naturelles absolument époustouflantes… » Laetitia

Les chutes Sunwapta

Je les trouve moins jolies que les précédentes, ce n’est que mon opinion, mais elle mérite quand même un petit arrêt photo. Y a pire comme décor pour se dégourdir les jambes, n’est-ce pas ?  😉

Le Lac Peyto, la Star des Rocheuses

Ça y est, nous sommes dans le Parc National de Banff, prêtes à admirer le magnifique Lac Peyto, mondialement connu. Nous n’avons pas eu droit à sa couleur turquoise dont on nous a tant vendu les mérites, car ce n’est que l’été, lors de la fonte des glaciers que l’on peut admirer cette teinte dénuée de sens. Heureusement, la neige nous offre un panorama enchanteur digne du pays des rêves. Le temps s’est figé quelques minutes laissant notre esprit divagué au milieu de ces indomptables sommets.

  • Conseil : arrivez tôt, car le parking est petit et vite pris d’assaut. Il faut compter environ 20 minutes de marche pour accéder au lac. Si vous êtes comme nous en début de période hivernale, le chemin peut être verglacé, alors restez vigilant.

Le Lac Bow 👻

BOW ! Même pas peur de me prendre une claque visuelle !

Ici le silence est d’or, tellement d’or qu’on entendrait même des fantômes volés. Nos soucis sont déposés au placard, tout devient simple, profondément merveilleux. 

Herbert Lake

J’ai aimé ce lac pour son côté artistique. Ces sommets abruptes qui reflètent dans le lac me scie encore les yeux.

Étape 3 : Découverte du Parc national Yoho

Nous sortons un instant de la promenade des Glaciers pour partir en direction du Parc national Yoho et ses pépites incontournables.

  • Yoho exprime l’étonnement devant le côté spectaculaire des montagnes. (Rien que ça, je suis excitée comme une puce au salon des chats).
  • Ce parc appartient à la Colombie Britannique et non à Alberta comme nous pourrions le croire. 
  • Il réunit 28 pics de plus de 3000 mètres d’altitude. Un sacré palmarès !

Le lac Emerald

Le lac Emerald (ou Émeraude en Français) est un des lacs les plus incontournables des Rocheuses. Il est facilement accessible et en fait un lieu très touristique. Mais, pour évitez les foules, je vous conseille de prendre le sentier qui fait le tour du lac. Cela vous permettra d’avoir des panoramas à couper le souffle comme sur la photo sans être étouffé par la foule. Croyez moi, tout le monde ne prend pas le risque de s’y aventurer ce qui rend le moment encore plus exceptionnel.

  • Situé juste à côté du lac Emerald, je vous conseille de découvrir l’étang Peaceful. Très photogénique.

Arrêt au Natural Bridge

Ce pont naturel se trouve sur la route qui mène au lac Emerald. Un bon combo pour les amateurs de photographies. La couleur de l’eau est juste incroyable et nous prouve une fois de plus que Dame Nature fait bien son travail et qu’elle ne cessera jamais de nous étonner. 

  • Dans les alentours, je vous conseille la fameuse cascade Takkakaw. Elle était inaccessible aux visites lors de notre passage, mais je suis sûre qu’elle mérite un petit arrêt. 

Étape 4 : le lake Louise

Le Lac Louise se situe dans le parc national de Banff. Il signe la fin de la promenade des Glaciers. Ce lac m’a complètement envoûté. J’ai été transporté tout droit dans un univers où je ne pensais jamais mettre les pieds un jour. Entre rêve et réalité, mon petit cœur vibrait face à cet imposant tête-à-tête. Le Lac Louise et moi avons eu droit à un rendez-vous galant de haute renommée…

Ce qu’il faut connaître sur le lac Louise

  • Le Lac Louise est facilement accessible ce qui en fait un endroit très touristique. Il va donc falloir se lever tôt pour éviter les foules en délire.
  • Sur son bord est posé le Fairmont Château Lake Louise Hotel. Construit en 1890, il est à l’heure actuelle un des hôtels les plus connus des Rocheuses. Forcément, une telle position géographique, ça se néglige pas.
  • Il a été surnommé lac Louise en 1884 en l’honneur de la princesse Louise, duchesse d’Argyll (née Louise Caroline Alberta). Son mari a été gouverneur général du Canada en 1878 et elle résida dans ce pays durant quelques années. Pendant son séjour, elle créa le Musée des beaux-arts du Canada et l’Académie royale des arts. La province canadienne de l’Alberta est nommée également en son honneur, ainsi que la ville de Louiseville et le bassin Louise au Québec.

Les randonnées au départ du lac Louise

  • Le Lake Mirror et lake Agnes. Un sentier de 6.8 kilomètres A/R permet de découvrir ces deux lacs petits par la taille, mais chargés en émotions. Le Lac Mirror lui est tellement chaleureux qu’il nous intimiderait presque contrairement au lac Agnes qui lui nous laisse de marbre face à sa prestance légendaire. Il possède tous les deux une atmosphère enivrante incontournable. Aux abords du lac Agnes, vous trouverez un petit salon de thé atypique et super cosy. 
  • Le belvédère Fairview:  C’est sûrement le chemin de rando le plus emprunté depuis le lac Louise mais le point de vue vaut son pesant d’or. Il faut compter environ 45 minutes pour y accéder. 
  • Conseils pratiques : si vous arpentez ces sentiers entre Octobre et Avril, il est préférable d’avoir du bon matériel, car le chemin est verglacé et difficilement praticable. Comptez environ 3 à 4 heures de marche au total. 

Le lac Morraine, voisin du lake Louise

Par le plus grand des désespoirs, nous n’avons pas pu nous rendre au Lac Morraine. Il était fermé au public suite à des avalanches importantes. Je vous conseille fortement de l’ajouter à votre itinéraire et surtout pensez à moi le jour où vous irez !

Étape 5 : Banff et ses alentours

Banff se situe à 120 kilomètres de Calgary, elle est la plus grande ville de l’Alberta. Sa situation géographique de rêve en fait une des destinations touristiques les plus fréquentées du territoire. Banff, c’est aussi le parc national le plus visité de l’Amérique du Nord, alors attention les yeux !

Où dormir pas cher à Banff?

Je vous conseille l’auberge de jeunesse de Banff, une auberge de luxe. Les chambres sont tellement spacieuses et bien équipées que j’en suis restée bouche bée. Il y a une télévision, un bureau, une salle de bains et des toilettes privatifs dans chaque chambre. OMG! c’est pas partout qu’on vit cette super expérience en auberge. Donc, ne vous privez pas !

  • Conseil: Il y a aussi un parking à disposition, pensez à les contacter pour réserver une place (par mail ou téléphone), sinon vous risquez de galérer pour vous garer. Croyez moi, ce n’est pas de la tarte.

Découverte de la ville de Banff

Banff est une ville touristique qui accueille des milliers de voyageurs chaque année. Boutiques de souvenirs & restaurants en pagaille, tout est là pour nous attraper dans les mailles du filet. Je n’ai pas forcément eu de coup de cœur pour cet endroit, mais j’ai tout à fait conscience de son potentiel et de sa position géographique incroyable. 

  • La bonne adresse à Banff : si vous souhaitez manger à petits prix, direction les kebabs de chez Banff Shawarma. C’est pas très gastronomique je vous l’accorde, mais c’est simple, efficace et pas cher. Ils sont supers bons et le propriétaire parle français ce qui en fait une étape très chaleureuse.

Le Johnston Canyon

Le Canyon Johnston vaut vraiment le détour pour ces sentiers enchanteurs remplis de surprises. Nous traînons nos pattes à travers de belles formations rocheuses et de surprenantes cascades.

Les 3 lieux à ne pas manquer:
  • Les Lower falls qui se trouvent à 30 minutes à pied ( 1 km ).
  • Les Upper Falls. Comptez environ 30 minutes de plus soit environ 2 km depuis les premières cascades.
  • Les sources Ink Pots. Ce troisième spot est beaucoup moins fréquenté que les deux précédents, car il nécessite une heure de marche supplémentaire depuis les Upper falls.

Au total, pour le parcours entier, comptez 4 heures aller/retour avec un dénivelé de 330 mètres.

Les kikis conseils
  • Si vous envisagez de faire les 3 lieux d’intérêts, soyez matinaux pour en profiter comme il se doit. Cependant, si vous souhaitez faire seulement les deux premières cascades, allez y en fin d’après-midi, ça sera aussi très agréable. 
  • Pensez à vous équiper pendant la période hivernale, car le terrain est très verglacé.
  • Le site est gratuit et ouvert 24/24.

Cave and basin, lieu historique de Banff

Cave and basin est un lieu historique national du Canada. On y trouve des eaux minérales bouillonnantes et une petite grotte qui a donné naissance aux parcs nationaux du Canada. Il y a également des programmes interactifs et des expositions qui permettent d’en apprendre un peu plus sur l’histoire naturelle et culturelle des montagnes. Une manière plus ludique et engagée de découvrir le Canada. 

Yamnuska wolfdog sanctuary

Le Yamnuska wolfdog sanctuary se situe à 1 heure de Banff en direction de Calgary. Les chiens-loups étant devenus très populaire comme animaux de compagnie, Georgina De Caigny et Andi Scheibenstock ont ressenti le besoin de créer un organisme à but non lucratif. Ce sanctuaire sert de refuge pour les chiens-loups maltraités ou abandonnés en proposant divers programmes éducatifs. Ils encouragent aussi d’autres passionnés de chiens-loups à prendre des attitudes plus responsables.

Il est possible de visiter ce sanctuaire et de rencontrer les chiens-loups, mais il est préférable de réserver si vous souhaitez participer aux activités proposées. L’argent récolté sert à la conservation du site ainsi qu’au bien-être des chiens-loups. Il y a très peu de touristes ici et tout est fait dans le respect des animaux à ce que j’ai pu constaté. J’espère ne pas m’être trompée, c’est tellement difficile de trouver des endroits bienveillants de nos jours qu’à force nous nous méfions de tout.

Notre logement près de Calgary

  • Nuit dans un B&B tenu par Verna, une mamie canadienne. Elle se régale d’accueillir de nouveaux voyageurs et fait tout son possible pour qu’on se sente bien chez elle. Pour vous dire, elle s’est levée à 4h30 pour nous faire le petit déjeuner. Si ça c’est pas de la canadienne accueillante, je ne sais pas ce que c’est 😋 Alors n’hésitez plus, allez faire un coucou à Verna! Une chaleureuse parenthèse. 

LES MOTS DE LA FIN

L’ouest Canadien regroupe une tonne d’œuvres d’art. Ce sont des poèmes visuels où il est parfois difficile de trouver ses mots. Ces moments hors du temps sont indélébiles et resteront à jamais dans nos mémoires. J’en viens même à remercier la nature pour nous avoir fait autant vibrer de plaisirs. Nous pouvons désormais dire que les Rocheuses sont meilleures qu’un sex toy. Bien plus orgasmique !