La boucle du Pic Aubeill au départ de Belesta

« Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route… » Jean Giono

Direction le Pic Aubeill, un sommet qui s’élève à 540 mètres d’altitude dans la vallée de l’Agly et du Fenouillèdes. Cette randonnée offre des paysages variés et surtout une vue magnifique sur le lac de Caramany et les villages de Belesta et Cassagnes. Activez le mode évasion et accordez-vous une parenthèse de détente dans le Fenouillèdes.

INFORMATIONS PRATIQUES SUR LE PIC AUBEILL

  • La randonnée du Pic Aubeill débute au village de Belesta. Afin de partir à point, je vous invite à télécharger le PDF de la randonnée sur le site du CDT66. Il est également possible de rejoindre ce sommet depuis Cassagnes afin de varier les plaisirs.
  • Cette randonnée n’est pas ombragée, je déconseille le sentier en période estivale, lors des fortes chaleurs.
  • Merci de respecter l’environnement et de ramassez vos déchets. Ces paysages constituent notre patrimoine et doivent être respectés au même titre que n’importe quel être humain.

RÉCIT DE LA RANDONNEE AU PIC AUBEILL

Temps : 3 heures / Distance : 8 kilomètres / Dénivelé : 320 mètres / Niveau : Facile

Nous commençons la randonnée depuis la Mairie de Belesta. Le parcours est très bien balisé et fait partie des sentiers les mieux indiqués du département. La première portion est plutôt facile, nous ne rencontrons aucune difficulté. Bien que cette partie ne dévoile aucun point d’intérêt, la balade reste agréable et colorée, parfaite pour déconnecter du quotidien.

La première partie se termine une fois que vous traversez la départementale 38. À partir de ce point, l’affaire se corse un poil et le dénivelé montre le bout de son nez. Rassurez-vous, la montée n’est pas rude et le défi se relève haut-la-main.

Après une longue piste forestière, vous arriverez à des panneaux directionnels. Un chemin sur votre gauche descend à Belesta (la suite de la boucle), puis un sentier sur votre droite mène au Pic Aubeill.

Une fois la table d’orientation atteinte, un panorama incontournable se dévoile sous nos yeux. Nous dominons le Fenouillèdes, le lac de Caramany, mais aussi le joli village de Cassagnes au milieu de tous ces grands espaces. Le Canigou veille sur nous, toujours présent dans chacune de mes épopées catalanes.

Le belvédère de la boucle du Pic de l’Aubeill

Revenez sur vos pas pour rejoindre les panneaux directionnels. Le sentier se poursuit en suivant la direction de Belesta. Après un sentier en pente, nous arrivons sur un plateau où les belles surprises nous attendent. Un panneau indique sur la droite, un spot incroyable ; le belvédère du lac de Caramany. Une magnifique découverte pour tout ceux qui comme moi apprécie les Pyrénées-Orientales sous toutes les coutures.

Une fois ce belvédère passé, découvrons la prochaine étape ; le Dolmen de Belesta, aussi appelé Moli del Vent. Ce lieu incontournable des Pyrénées-Orientales est à ne manquer sous aucun prétexte. C’est l’un des plus beaux et surtout l’un des mieux conservés du département. C’est l’heure ensuite de la dernière descente qui rejoint le village de Belesta ; retour à la case départ.

LE PETIT PLUS : LA CROIX DE L’HERMITAGE DE BELESTA

Vous avez encore soif d’aventure après cette petite randonnée ? Direction la Croix de l’hermitage de Belesta. Ce spot offre une vue plongeante sur ce village perché sans grand effort. C’est exactement le type de lieu que j’apprécie tout particulièrement et que je ne regrette pas d’avoir déniché. Accessible en seulement 15 minutes de marche, c’est la cerise sur le gâteau qui clôture cette belle journée.

  • Comment se rendre à la Croix de Belesta ? Tapez sur votre GPS : la croix de l’Hermitage de Belesta. Vous aurez ensuite le choix ; soit vous partez à pied depuis le village, soit vous vous garez en bord de route à proximité du sentier. Si vous commencez la ballade depuis la départementale, vous n’aurez que 10/15 minutes de marche.
  • À lire aussi : les lieux insolites en Fenouillèdes.

Belle randonnée en Pyrénées-Orientales !