Visiter Perpignan, la catalane

« Pour découvrir le monde, tourne autour de toi… » Proverbe français

Bienvenue en Pays Catalan pour visiter Perpignan, ma ville natale, alias le centre du monde selon le célèbre Salvador Dalí. Perpignan est aussi devenue le centre de mon monde, car j’y ai construit des amitiés solides autour d’un café et fait les plus belles rencontres de ma vie. On peut dire que mon kiki caractère s’est forgé ici, de jour comme de nuit. Perpignan m’a vu grandir et évolué au fil du temps, et c’est pour toutes ses raisons que je m’empare du clavier aujourd’hui pour vous raconter les plus beaux lieux à découvrir à Perpignan.

Si j’aime cette ville, c’est avant tout pour son atmosphère catalane, si singulière. Elle est fière de ses origines, de son passé et construit son présent avec autant de tenacité. Bien que son centre-ville soit parfois délaissé pour les centres commerciaux qui poussent comme des champignons, le coeur de ville est un labyrinthe de ruelles qui n’a rien à envier aux grandes enseignes. Il suffit tout simplement d’apprendre à l’aimer et à la revisiter. Lui donner un coup de projecteur. À travers cet article, je vous invite à découvrir Perpignan à travers mes yeux de locale, regard d’une passionnée de son territoire.

VISITER PERPIGNAN, EN BREF

  • Perpignan est une ville du Sud de la France, située entre Pyrénées et Méditerranée, proche la Catalogne et la fameuse Costa Brava. Une situation géographique idéale entre terre, mer et montagne.
  • Comment venir à Perpignan ? Vous pouvez rejoindre Perpignan par avion ou par train. Bien qu’on soit tout au Sud de la France, l’aéroport et la gare sont assez bien desservie depuis les grandes villes françaises.
  • Quand visiter Perpignan ? L’automne et le printemps sont les meilleures saisons pour visiter Perpignan. Sans être chauvine, il fait beau toute l’année, vous pouvez tout aussi bien venir en plein hiver. La petite astuce : privilégiez le mois de Septembre pour découvrir le festival du photojournalisme Visa pour l’image.
  • Perpignan, une ville gourmande. En effet, vous allez déguster un tas de spécialités culinaires. Tapas, spécialités catalanes ou cuisine méditerranéenne. Retrouver dans mon article des bonnes adresses à découvrir à Perpignan.
  • Vous ferez le plein de vitamine D. En effet, Perpignan est connue pour être dans le top 10 des villes les plus ensoleillées de France.
  • Perpignan a été élue la ville européenne du vin en 2019. Elle est également labellisée « Villes et Pays d’Art et d’histoire » depuis 2001. Elle possède un riche patrimoine architectural avec 34 bâtiments répertoriés dans l’inventaire des monuments historiques.

QUE VISITER À PERPIGNAN ?

« Une ville ressemble à un animal. Elle possède un système nerveux, une tête, des épaules et des pieds. Chaque ville diffère de toutes les autres: il n’y en a pas deux semblables. Et une ville a des émotions d’ensemble… » John Steinbeck

Le Castillet, monument emblématique du Pays Catalan

Autrefois porte principale de la ville et ancienne prison, le Castillet est aujourd’hui, l’emblème de notre jolie ville. En effet, il est toujours au centre des festivités et des manifestations en tout genre. C’est un peu le point de rencontres de tout bon catalan. Si vous franchissez ses 142 marches, vous observerez une vue imprenable sur Perpignan qui vaut son pesant de rousquilles. Entre ses murs, le Castillet renferme un musée retraçant l’histoire de la ville.

Quelques informations pratiques

  • Tarif : 2 € par personne – Entrée Gratuite pour les moins de 26 ans ainsi que tous les 1er dimanche du mois. 
  • Le petit plus: pour observer une jolie vue sur le Castillet, je vous invité à vous rendre au Roof-top des Galeries Lafayette. On y trouve tout en haut un petit bar/café appelé La Terrasse.

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste

La cathédrale Saint Jean-Baptiste n’a pas le charme des cathédrales du Nord, je vous l’accorde, mais elle a tout de même des atouts indéniables. Ce qui attire immédiatement notre regard, c’est sa tour de l’horloge en fer forgé, une prouesse technique du XVIIIe siècle. Cette « cage de fer » ferait partie des plus importantes d’Europe. N’hésitez pas à visiter l’intérieur de cet édifice surprenant, vous y trouverez des détails photogéniques sans oublier de jeter votre dévolu sur le grand Orgue.

  • Bon à savoir : la première pierre de cette cathédrale a été posée en 1302, il a fallu environ 185 années aux bâtisseurs pour l’ériger.
  • Autour de la cathédrale, vous trouverez le Campo Santo (aussi appelé le cloître Saint-Jean). Petit détour photo incontournables pour ses jolies arches. Ce lieu accueille de nombreux évènements toute l’année.

Le quartier Saint-Jacques, coeur historique de Perpignan

Le quartier Saint-Jacques, c’est le cœur historique de Perpignan. À l’heure actuelle, il est plutôt considéré comme un quartier populaire, mais fût un temps, de nombreux commerçants et artisans y habitaient. Il abrite désormais la communauté gitane, et en fait un quartier très vivant où tout le monde s’y retrouve pour discuter de tout et de rien. Je considère ce quartier comme un voyage à travers des milliers de culture, mais vous verrez si vous vous y aventurez, le quartier se délabre au fil du temps et de nombreuses maisons tombent en ruine et s’affaissent. Une ambiance complètement différente du reste de la ville.

À découvrir dans le quartier Saint-Jacques

  • L’église Saint-Jacques située dans la rue Miranda. Elle fait partie des monuments historiques de France. Mon coup de coeur? L’intérieur absolument époustouflant. C’est aussi le point de départ de la procession de la Sanch, une tradition religieuse catalane.
  • Le marché de la Place Cassanyes. Véritable institution du dimanche matin.

Les ruelles de Perpignan, un labyrinthe de trésors colorés

Perpignan, c’est une spirale de ruelles inondées de soleil et d’effluves méditerranéennes que nous apprécions découvrir au fil de la visite. J’aime ses rues étroites aux courbes atypiques, ses façades colorées, ses terrasses secrètes, ses places, ses églises et la végétation qui l’entoure. Durant un instant, nous n’avons plus l’impression d’être dans une grande ville, mais plutôt dans un village chaleureux et convivial. 

  • Mes lieux favoris ? La rue du Figuier, la place de la Révolution Française et la rue Paratilla, alias la rue des épices qui éveillent les sens. 

Le street-art à Perpignan

Perpignan n’est pas encore un musée d’art à ciel ouvert, mais cela le devient petit à petit grâce à l’association Urban Art Up. Née de la rencontre entre passionnés, l’association a pour but de faire découvrir l’Art et la Culture urbaine à tous les publics (enfants ou adultes). Elle rassemble des nombreux artistes, mais aussi des performeurs, des sportifs ainsi que des membres actifs dans divers domaines. C’est au travers d’ateliers, événements, expositions et reportages que l’association Urban Art Up met en avant et promeut les sports et la culture urbaine comme le street-art, la danse, le BMX ou l’urban photos. Les valeurs de tolérance et de partage sont mises sur un piédestal.

Le street-art à ne pas rater à Perpignan

  • La fresque trompe-l’oeil à l’angle de la rue grande monnaie et des sureaux (@citecreation).
  • Les fresques de la Rue du Figuier.
  • La fourmi sur la place de la Révolution.

L’hôtel PAMS, lieu incontournable de Perpignan

À l’heure actuelle, l’hôtel PAMS est une propriété de la Ville, mais cela n’a pas toujours été le cas. En effet, cette incroyable demeure appartenait à Pierre Bardou, fondateur du papier à cigarette J.O.B, une marque fondée en 1849. En février 1892, Pierre Bardou décède et lègue sa fortune familiale à sa fille Jeanne et son époux Jules Pams. Ils transforment alors ce lieu en un hôtel particulier, dessiné par l’architecte Léopold Carlier. Ce monument incontournable fait partie des lieux les photogéniques de Perpignan.

  • L’Hôtel PAMS se trouve dans la rue Emile Zola.
  • La visite est gratuite. Ouvert tous les jours de 11h30 à 17h00 sauf le lundi.

Le palais des Rois de Majorque

Situé en plein centre-ville, le Palais des Rois de Majorque est un château médiéval méditerranéen au décor époustouflant. On y observe une jolie vue sur la ville tout en découvrant l’histoire de Perpignan. Ce palais était le centre de l’éphémère royaume de Majorque. Je vous invite fortement à découvrir le lieu grâce à la visité guidée qui a lieu tous les jours à 11 heures et 15 heures sans supplément du tarif normal. Comptez environ 1h15 de visite et vous serez incollables sur ce magnifique édifice.

Future Kiki reine de ce palais d’argent…

VISITER PERPIGNAN, C’EST AUSSI

  • Des catalans qui parlent fort ! En effet, si vous êtes plutôt quelqu’un de discret, vous ne serez pas sortis de l’auberge. Ici, quand on mange en terrasse, on connait toute la vie de son voisin. De quoi prendre quelques paires de fous-rires.
  • De la tramontane. Si par malheur, vous visitez Perpignan en plein hiver, un jour de tramontane, couvrez-vous, sortez les moufles et les écharpes.
  • Flâner à travers les nombreuses places de la ville. La place Figuier, de la Loge, Gambetta, de la République, de la Catalogne où bien celle de la Révolution Française, vous ne manquerez pas d’en prendre plein les mirettes.
  • Le square Bir Hakeim pour se prélasser en mode lézard au soleil. Été comme hiver, il est bon d’en profiter. Non loin, du square, vous trouverez un très bel escalier permettant de rejoindre le Couvent des Minimes.
  • Observer une jolie vue sur la place de la loge et ses maisons colorées depuis le Grand café de la Bourse, une brasserie qui se trouve place de la loge.
  • Découvrir les Halles et ses gourmandises qui se situent sur le Quai Vauban.
  • Le Musée Hyacinthe Rigaud, incontournable pour tous les amateurs d’Art.

LA LÉGENDE PERE PINYA

Selon légende « Pere Pinya », un homme venu des montagnes serait à l’origine de la fondation de Perpignan. Ce catalan nommé Pere Pinya, (Pere = Pierre en catalan) descendit dans la vallée où coule la rivière Têt. Cette dernière lui conseilla de suivre son cours d’eau et qu’elle lui montrerait le chemin de la plaine ensoleillée. Pere Pinya se mit donc en quête de cette plaine et se posa au niveau de deux collines, non loin de la Méditerranée. La rivière Têt l’ordonna de s’arrêter ici, de labourer et de cultiver cette terre et qu’elle l’aiderait à arroser ses champs. L’homme traça alors à l’aide de sa charrue un sillon sans fin, sous un ciel bleu et clément son logis, qui par la suite, engendra la ville de Perpignan.

  • Coïncidence ou non, le poète catalan Jacinto Verdaguer a rappelé à travers un poème que Romus a construit la ville de Rome quasiment de la même manière.

LES MOTS DE LA FIN

Cet article ne vous fait pas visiter Perpignan en long, en large et en travers, mais il vous dévoile déjà les plus jolis sites si vous venez le temps d’un week-end. Je tiens vraiment à travers cet article, à faire véhiculer une belle image de Perpignan. Bien qu’elle ne soit pas toujours bien réputée, elle est chère à mon cœur et possède une douceur que l’on trouve rarement dans les grandes villes françaises, paroles d’une chauvine. Pour finir en beauté, n’hésitez pas à découvrir mon interview 100% Perpignanaise sur le site de Tania, Viver a vida is wonderful.