Visiter Munich, le temps d’une journée

« Je crois sincèrement que les villes ont une âme, elles se teintent de l’énergie de ceux qui y vivent et président à leur destinée … » Patricia Cornwell

Notre road-trip en Bavière touche à sa fin. Nous tournons le dos à ces beaux paysages pour découvrir Munich, la capitale de la Bavière. C’est une étape phare lors d’un séjour bavarois et je me devais en tant que Kiki II de Bavière, de vous en parler. Cette ville chaleureuse, pétillante et surprenante à la fois ne vous laisse pas indifférents. En effet, entre ses belles architectures, sa nature omniprésente et ses originalités, vous ne pourrez qu’apprécier cette ville insolite.

Lors cette escapade à Munich, nous avons été accueilli à bras ouvert par Sophie de @sweetpieceofheart. Je remercie Instagram, car c’est grâce à ce réseau social que nous nous sommes rencontrés. Celui qui dit qu’Instagram ne vaut pas un clou, je lui prouve ici avec cette belle rencontre, que sur la toile les gens bienveillants existent bel et bien.

VISITER MUNICH, CE QU’IL FAUT SAVOIR

  • Munich est la troisième plus grande ville d’Allemagne en nombre d’habitants.
  • L’aéroport se situe à une quarantaine de kilomètres du centre ville. Pour rejoindre le centre, il vous suffit de prendre le S-bahn (RER). La ligne S1 et S8 vous amène directement à la place principale Marienplatz ou à la gare Hauptbahnhof. Comptez environ 40 minutes de trajet. Je vous conseille de prendre une carte à la journée 1 personne pour 13 euros (Airport-City-Day-Ticket). Vous pouvez vous en servir pour votre transport aéroport – centre ville ainsi que toute la journée lors de vos déplacements à Munich.
  • Tout comme Berlin, il y a les métros (U-bahn) et les RER (S-bahn). Si vous souhaitez vous procurer la carte des métros et RER, c’est ici que ça se passe.
  • Munich est une ville très festive. Il existe un tas d’événements et d’activités toute l’année que vous pouvez retrouver sur le site de Munich.
  • En parlant de ville festive, c’est ici qu’on retrouve l’Oktoberfest, la fête de la bière la plus connue au Monde. Elle existe depuis plus de 200 ans et dure environ 16 à 18 jours. SAM en tomberait à la renverse.
  • Culturellement parlant, elle abrite de nombreux musées. De l’art à l’alpinisme, il y en a pour tous les goûts.
  • Cette ville a été fortement touchée par des bombardements lors de la seconde guerre mondiale. Tout comme Berlin, elle reste, aujourd’hui, une ville plus épanouie que jamais.
  • La cuisine bavaroise est mise à l’honneur ! Bretzels, bières et saucisses blanches au rendez-vous ! Bon ok, les sushis et la cuisine indienne aussi.

VISITER MUNICH EN UNE JOURNÉE, MES INCONTOURNABLES

  • Marienplatz, la place principale. C’est ici qu’on commence la jolie visite de la ville. Parapluie en main, on déambule sur cette grande place aux belles architectures. Pour l’observer sous toutes ses coutures, nous avons décidé de monter au Beffroi de l’hôtel de ville (3€ par personne). Le billet s’achète à l’office de tourisme. Muni de votre ticket, rendez vous à l’ascenseur du Beffroi. Quelques étages plus tard, dégainez l’appareil photo, car ce moment est à immortaliser. Sur les coups de midi et 17 heures, le carillon du Beffroi se met à vivre, alors soyez au rendez-vous sur la place.
  • Le Coin des surfeurs. Oui à Munich, on surfe ! Qui l’aurait cru ? Pas moi ! Je suis encore de l’ancienne école, où dans ma tête on ne peut que surfer dans les océans. Mais non, Munich a décidé de mettre en place une vague artificielle sur la rivière Eisbach afin que les surfeurs puissent nous montrer leurs prouesses. Cela se passe à Eisbachwelle dans le parc Englischer Garten. Ils sortent même les jours de pluie, ce qui était parfait pour nous. Le parc quant à lui est immense et vraiment chouette pour s’y balader.
  • Odeonsplatz avec son église des Théatins (Theatinerkirche). Ce superbe monument a vécu de sacrés histoires. En effet, elle a été bombardée 4 fois lors de la Seconde Guerre Mondiale. Elle subit de gros dégâts, mais reste aujourd’hui un bel emblème.
  • Non loin de l’Odeonspatz, on tombe sur la Résidence de Munich et son Parc Hofgarten. Cette résidence a été le château des ducs, princes et rois de Bavière. Son jardin, vrai poumon vert de la ville est une très belle découverte où il fait bon de flâner. À Munich, la nature a toute sa place au même titre que les grands monuments.

VISITER MUNICH, C’EST AUSSI

  • Nous sentir comme des locaux en baladant dans les nombreux marchés de la ville. Entre artisanat, fleurs et dégustations de produits locaux, nous sommes aux anges. Le plus connu est le Viktualienmarkt. Présent tous les jours en plein centre près de la Marienplatz.
  • Photographier les vélos de couleurs. Comme vous le savez, l’Allemagne est très écolo et le vélo ici, c’est la vie. On devrait d’ailleurs tous en prendre de la graine. En plus, ils font ça bien, car beaucoup de vélos sont colorés et hyper photogéniques, ce qui donne du peps à la ville.
  • La Cathédrale Notre Dame de Munich. Elle est tellement immense qu’il m’a été impossible de la photographier en entier. De quoi se choper un torticolis en trois secondes et demi.

MES BONNES ADRESSES À MUNICH

Ceux qui commencent à bien nous connaître, savent que grande ville, rime avec cuisine du monde. Et là je vous parle indien et japonnais comme d’habitude, c’est ma passion ultime.

  • Maharani München. Un des meilleurs restaurants indiens de ma vie. C’est à tomber la babine par terre ! Merci Sophie (Sweetpieceofheart) pour cette belle découverte. Elle a plus d’un tour dans son sac cette magicienne.
  • Yuki Hana pour des sushis et des plats japonais au top. Le restaurant est tout petit, mais exquis.

LES MOTS DE LA FIN

La magie bavaroise a opéré une fois de plus, Munich nous a charmé. Il est très possible que j’y retourne un jour et pas seulement pour manger des sushis, promis. La Bavière est un territoire absolument étonnant où j’ai trouvé de fortes similitudes avec l’Ouest Canadien. Je suis éblouie par l’Allemagne, ce pays dont on n’ose parfois pas franchir la frontière. Et quel dommage, car plus on en découvre, plus nous avons envie d’en voir d’avantage. Croyez moi, c’est à n’en plus finir. Pour découvrir la totalité du road-trip, n’hésitez pas à consulter notre road-trip de 7 jours en Bavière